Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 20 décembre 2008

Quo Vadis Memoriae

A moins d'être aveugle, vous n'avez pu rater le lancement de la gamme Memoriae de Quo Vadis, tant sur la blogosphère qu'en presse magazine. Et évidemment je remercie Quo Vadis de m'avoir aimablement envoyé le carnet que j'ai choisi dans leur gamme... je vous le donne en mille, j'ai sélectionné le carnet "Mes Amis".

Le principe, c'est donc une gamme de carnets qui répondent chacun à un thème: Mes Enfants, Mes Voyages, Mes Rêves, Mes Joies, Mes Peines... Imaginez que vous teniez un journal intime sur un thème précis. Imaginez qu'au lieu de pages blanches, parfois intimidantes, vous écriviez de manière guidée, comme si une amie vous posait d'adroites questions pour vous amener à chercher des réponses pertinentes. C'est le but de cette gamme: canaliser votre envie de coucher sur le papier ce qui vous touche, ce dont vous voulez garder une trace, ce que vous avez peur d'oublier... L'idée est bonne, rondement exploitée, mais quelque part, je ne suis pas tout à fait à l'aise avec le principe.

Memoriae Quo Vadis

A l'époque où je tenais un journal intime (et elle a duré de longues années) la confidentialité de ce que je confiais à mon journal me tenait déjà à coeur. Et si aujourd'hui je tiens un blog, il ressemble plus à un carnet de route qu'à un confident auquel quel je révèlerais mon intimité... Peut-être est-ce une certaine pudeur, mais j'imagine mal confier mes rencontres amicales à un carnet, et encore moins y noter des détails intimes sur l'une ou sur l'autre. Et si le carnet tombait entre des mains indiscrètes ?

Les carnets, au nombre de 12, sont plutôt bien conçus. Format 10 x 15 centimètres, 6 onglets, dont deux à personnaliser soi-même grâce aux étiquettes fournies. Plus de 200 pages à remplir selon ses envies et au fil d'une vie... je ne peux qu'adhérer à l'idée de noter ses souvenirs afin de les préserver, même si je ne choisirais pas forcément spontanément cette méthode. Ceci dit, il ne va pas rester vierge, je compte bien m'approprier mon carnet "Mes Amis"... considérez-vous comme prévenus, un ami averti en vaut deux ;)

Lien vers le site Quo Vadis Memoria

vendredi 19 décembre 2008

Gèrer le stress avant Noël

En cherchant des coloriages/bricolages de Noël pour les petiots, j'ai trouvé sur le Creativity Portal ce Stress-Mas Tree à colorier... pour les grands. Je dois avouer que j'ai trouvé cela plutôt drôle, d'autant plus que pour le pratiquer en exemple (le coloriage), je sais que c'est effectivement déstressant :)

(c) Chris Dunmire
All Rights Reserved by Chris Dunmire

Pour les petiots, les versions plus traditionnelles ;) ici et . C'est du dessin vectoriel, propre et tout et tout. N'hésitez pas à regarder le reste également, il y a des décorations à suspendre, des étiquettes pour cadeaux, des cartes de voeux...

Dans un autre genre (et ailleurs !), j'ai également déniché cette application Flash qui permet de découper dans une feuille de papier virtuelle ses propres flocons, et de les downloader ensuite, en jpg ou en eps. Ce n'est pas extrêmement utile, je vous l'accorde, mais c'est bien réalisé :)

Cliquez ici pour lancer l'application

Flash Make-a-Flake (c) Barkley
All Rights Reserved by Barkley

jeudi 18 décembre 2008

Ambiance Sapin

Lire la suite

mercredi 17 décembre 2008

Lettre au Père Noël

Le meilleur moyen que j'ai trouvé pour motiver mes enfants (et il est vieux comme le monde), c'est de montrer l'exemple. C'est ainsi que depuis le début de l'année scolaire, alors que j'attend celui des deux Pitchouns qui est à son cours de piscine, je dessine (sans aucun talent) ou je colorie (sans talent là non plus) avec l'autre Pitchoun, sous l'oeil amusé/curieux des autres parents/enfants.

Alors pour l'écriture "en attaché", pas de mystère, je suis rarement installée depuis plus de 5 minutes devant ma feuille avant que l'un, voire les deux, débarquent, bien décidés à faire comme moi. Et mieux que moi, si possible :)



(Que c'est dur d'écrire ainsi... je suis obligée de regarder chaque lettre dans leur Carnet d'Écriture... voir .)

Brisingr, par Christopher Paolini

Le pire, quand on termine un livre dont la suite n'a pas encore été écrite, c'est de se dire qu'il va falloir attendre. Longtemps, vraisemblablement. Je ne voudrais pas avoir l'air de râler, mais sérieusement, j'aimerais bien connaître la suite. Éventuellement, si Christopher veut m'envoyer son manuscrit au fur et à mesure de l'écriture, je suis preneuse. Si c'est parfois un schéma gagant, on pense évidemment tous à Harry Potter, je sais qu'il y a certaines de ces séries que j'ai abandonné, comme The Dark Tower, de Stephen King. Je devrais être heureuse, après tout j'ai eu la chance de lire d'un seul trait la série Earth's Children de Jean Auel (enfin, ceux qui sont parus), mais je suis de sentiment mitigé à l'idée de devoir attendre quatrième tome du cycle Eragon. Pour être franche, si j'ai attendu que le troisième soit paru avant de lire les deux premiers, c'est bien pour minimiser l'attente. Non, je ne suis pas patiente, c'est vrai !

Je suis très contente de ce livre, qui reprend les ingrédients gagnants de "Eldest", sans la lenteur que je lui avais parfois trouvé. Eragon et Saphira mûrissent, et c'est bon de les voir s'épanouir dans leur relation... et auprès de ceux qu'ils aiment. Même si bien sûr, les moments de félicité sont rares... tant que Galbatorix sera vivant, Eragon et Saphira ne seront jamais en paix. Les batailles sont épiques, les sentiments exacerbés, c'est parfois difficile pour nos héros de prendre les bonnes décisions, surtout envers et contre tous, mais ils suivent le chemin dicté par leur coeur et leur bon sens.

Malgré les similitudes avec les aventures écrites par J.K Rowling, J.R.R Tolkien ou même George Lucas, sans compter une allusion au fameux Docteur Who... ce troisième tome est riche en révélations, que je n'avais pas toutes vues venir (OK, aucune.) Le Varden se bat plus que jamais contre les forces de Galbatorix, les Elfes également, les Nains sont à l'aube d'une guerre civile... et nos héros, Eragon et Saphira, sont toujours épaulés par Roran, devenu un farouche guerrier, la belle Elfe Arya qui baisse parfois sa garde, et d'autres seconds rôles que je ne révèlerais pas pour ne pas gâcher le suspense... Tous se posent des questions sur le bien fondé de la guerre, sauf peut être Saphira, qui joue avec ses ennemis comme un chat avec un souris. Mais définitivement, on ne peut guère lui reprocher. D'ailleurs, on ne peut rien retenir contre Saphira :)

mardi 16 décembre 2008

Méthode Boscher ou La Journée des Tout Petits

Et voilà donc la méthode que j'ai choisie pour Pitchoun #1 (5 ans et demi, Grande Section de maternelle)... nous n'avons pour l'instant couvert que quatre leçons, mais je suis très optimiste pour la suite ;) J'ai acheté une bonne partie de la gamme de cahiers, tout d'abord parce qu'il n'était pas clairement expliqué ce qui se trouve dans chaque, ensuite parce qu'ils sont moins chers que les cahiers de type "Passeport" ou "Nathan Vacances", et enfin parce que mes enfants sont quand même très studieux :)

Le Livret Unique de la Méthode Boscher (édition rouge) ne se présente pas comme étant "simplement" une méthode de lecture... considérons-le plutôt comme un manuel scolaire complet, qui couvre plusieurs disciplines du CP... Les sons et les syllabes pour l'apprentissage de la lecture, la reconnaissance des lettres quelle que soit l'écriture (attachée ou non), mais également les chiffres et le calcul.

Méthode Boscher
Tous droits réservés

Les leçons sont toutes bâties sur le même principe, même si, comme vous le verrez sur l'autre illustration, la difficulté va évidemment croissante. Les trois premières leçons concernent l'apprentissage des sons que font les voyelles, et là, déjà, quand on se retrouve à aborder les son "é", "è" et "ê"... ça se corse. Non pas que je prononce mal (Dieu merci, je n'ai pas l'accent Ch'ti même en étant du Nord), mais bon, la différence est parfois très subtile à entendre... et à comprendre pour Pitchoun #1. Pas de difficulté pour l'instant avec le calcul, et de manière générale, j'aime bien le fait que chaque leçon révise subtilement les acquis précédents.

La méthode a reçu la médaille de bronze en 1958, à l'exposition International de Bruxelles, vous devinez donc sans peine qu'elle n'est pas toute jeune. C'est vrai, sa première édition date de 1906. Les illustrations sont définitivement désuètes: la cabane du sabotier, le cheval qui tire la charrue, le semeur, et Toinon qui garde ses oies... pas de doutes, on fait un petit voyage dans le temps à chaque page. Mais bon, je ne peux pas dire que ce soit réellement un handicap. Les textes courts qui figurent dans les dernières pages du livre ont également un goût de madeleine... on y retrouve pêle-mêle le "Roman de Renard", des extraits des contes de Perrault, d'Andersen, de "La Chèvre de Monsieur Seguin", et de jolies poèsies. La préface est également fort bien rédigée, et donne des indications sur diverses manières d'utiliser la méthode afin de rendre l'apprentissage interactif.

Complèment indispensable du Livret Unique, le Cahier de Lecture (en haut à gauche sur la photo ci-dessous). Chaque page de la méthode a sa prolongation en exercices écrits dans ce cahier... pour l'instant, aux premières leçons, nous en sommes à reconnaître les lettres, à reproduire des suites de formes géométriques de différentes taille, et à identifier des dessins et à reconnaître le son contenu dans le mot. Par exemple "piano" pour la leçon sur le "a" et le "o", on écrit un "a" et un "o" sous l'image. Bien sûr, pour avoir feuilleté le cahier, ça se corse au fur et à mesure ;) Au final il s'agira de complèter des phrases avec les mots fournis, de reconnaître dans des listes la légende d'une image... et de lire des textes en rapport avec les leçons !

Méthode Boscher
Tous droits réservés

Le Cahier d'Écriture (en bas à droite sur la photo ci-dessus) explore plus en détail la fameuse "écriture attachée", là aussi, on retrouve clairement une page d'écriture correspondant à chaque leçon de la méthode, ainsi que des pages de tracés qui peuvent êtres faites indépendemment, pour le plaisir :) J'aime bien le fait que la manière de tracer chaque lettre soit illustrée clairement, vu que ça doit faire 30 ans que je n'ai pas écrit comme on apprend à nos enfants à le faire, ça m'aide bien ! On peut aussi s'exercer à l'écriture de manière moins directe, avec le Cahier de Graphisme. Celui-là aborde non seulement l'écriture attachée, mais couvre en plus toutes sortes de boucles, de jambages et de crochets qui sont également utiles pour le dessin... avec des exemples d'utilisation.

J'ai attribué le Cahier des Sons (en haut à droite sur la photo ci-dessus) à Pitchoun #2... comme son nom l'indique, il s'agit d'un travail sur les syllabes des mots, et sur les sons que l'on peut entendre au sein des syllabes. Globalement, on se pose les questions suivantes: Y a t'il tel son dans le mot ? Combien de fois ? Dans quelle syllabe ? Pour s'aider, on marque les syllabes en tapant dans les mains, comme Pitchoun #1 a appris à le faire à l'école, et ça a l'air efficace... Les mots ne sont pas toujours ceux que j'aurais choisi en exemple, mais globalement, c'est plutôt bien fait. Il y a même un glossaire à la fin (à l'usage des parents) pour les mots durs à reconnaître... Je citerais en vrac l'exocet (le poisson, pas le missile !), le joujou, la verveine, le cacatoès, ou encore le gangster :)

Et enfin, le Cahier de Calcul (en bas au milieu sur la photo ci-dessus)... celui-là explore un nombre par page jusqu'à 20, puis chacune des dizaines jusqu'à 100. Il s'agit de créer des ensembles ou de compter leur contenu, d'écrire les nombres en toutes lettres, d'appréhender les notions de >, <, et =, et de faire des additions et des soustractions présentées sous des tas de formes différentes et ludiques. Encore une fois, c'est très bien fait, avec un codage couleur très clair qui identifie chaque type d'information pour que l'enfant s'y retrouve facilement d'une page à une autre.

La Méthode Boscher sur le site des Éditions Belin

Acheter sur Amazon:

lundi 15 décembre 2008

Légo Vintage

En septembre dernier, je revenais de la braderie de Lille avec des trésors dénichés au grenier de la maison de mes parents. Genre des légos. Ceux de mon frère, avec lesquels j'ai largement joué étant petite. Vu l'engouement de Pitchoun #1 pour ces briquettes, et en attendant celles que le Père Noël va lui livrer d'ici quelques jours, je les ai sortis de leur carton.

Et tous les 4, l'Homme, les deux Pitchouns et moi, on a passé du temps à reconstruire les modèles correspondants aux notices et aux boites qui se trouvaient encore là. Avec un certain succès... il y a plusieurs modèles que je n'avais moi-même jamais réussi à faire étant petite, je les ai découverts avec émotion. Dimanche soir, j'ai remballé tous ces légos dans les boites correspondantes, ou dans des sachets Ziplock pour les orphelins de boite... avant de les ranger dans un endroit tenu secret. Je crois que je ne suis pas prête à les confier sans regrets à mes enfants...

lego vintage années 70

Si vous cherchez des informations sur des boites de Légos... vu que le site officiel de Légo n'a pas d'archives, ne cherchez plus, rendez-vous sur Brick Link.

dimanche 14 décembre 2008

Mes Premiers Pas en Lecture/Écriture: Daniel et Valérie

Je me suis posé pas mal de questions avant de me décider à choisir cette méthode pour Pitchoun #2 (4 ans depuis quelques semaines)... donc même si je n'en ai pas encore les résultats (on débute à peine), j'ai eu envie de partager mes premières impressions à l'intention de ceux qui, comme moi, se sentent perdus dans cette jungle. Petite précision, il ne s'agit pas de la méthode à proprement parler, mais bien de son préliminaire, destiné aux 4-5 ans, dés la Moyenne Section de maternelle donc.

méthode de lecture: Daniel et Valérie

Le livre débute par un abécédaire (majuscules et minuscules d'imprimerie), et continue sur les sons que font les lettres, seules ou en combinaison avec d'autres lettres. Sur chaque page, il s'agit de reconnaître la lettre associée au son, seule puis associée à une autre lettre, pour former les syllabes. En bas de chaque page, une révision des lettres et des syllabes pour confirmer l'apprentissage... Évidemment, la difficulté des exercices proposés va croissante.

Le cahier se compose d'exercices également de difficulté croissante: il s'agit d'abord d'apprendre à écrire les lettres (majuscules d'imprimerie, minuscules et majuscules "en attaché"), puis des mots et des syllabes "en attaché", avant de commencer à reconnaître des mots et à les associer à une image, puis d'écrire tout seul. Je suis séduite par la qualité des exercices, et par les dessins (à compléter et colorier) qui incitent à ré-utiliser à d'autres fins les boucles, les ponts, les pointes et autres crochets des lettres dessinées.

Pour terminer, c'est un peu dommage que livre et cahier ne soient pas plus liés l'un à l'autre... j'aurais apprécié voir en regard de chaque leçon du livre les exercices qui permettent de renforcer l'apprentissage. Pour le coup, c'est à l'adulte de faire lui-même cette démarche... le "b", par exemple, est traité dans la leçon 20 du livre, et la leçon 29 du cahier. Rien à redire par contre sur les graphismes et les textes, soignés et de bon goût.

Daniel et Valérie sur le site de Nathan (Cliquez sur l'onglet "Toute la Collection").

Le givre... de plus près.

givre macro

givre macro

givre macro

givre macro

samedi 13 décembre 2008

Agendas et Carnets Paperblanks

En flânant à la Maison des Artisans d'Angers, je suis tombée sur des agendas et des carnets de la marque Paperblanks... et j'ai craqué sur cette marque. Non seulement pour le design, qui sort de l'ordinaire, mais également pour la finition, à un prix à peine plus élevé que ce que j'achète d'habitude. Parce que non, je n'ai pas encore cédé à la tentation d'avoir un téléphone qui fait agenda, et encore moins un PDA. Je crois qu'au fond, j'aime bien l'agenda papier, dans lequel je prends le temps en début d'année d'écrire les prénoms des personnes qui comptent à la date de leur anniversaire, ainsi que quelques autres dates que je ne veux pas oublier. Et depuis toujours je garde mes agendas, ce qui me permet de retrouver précisément ce que je faisais tel jour il y a huit ans si je devais me poser la question (ce qui arrive rarement, c'est vrai...) :)

agenda paperblanks soir bleue
Tous droits réservés Paperblanks

Il y a quantité de designs, pour tous les goûts, du plus sobre au plus tape-à-l'oeil, du classique au moderne. Il y a malheureusement un peu moins de choix en agendas qu'en carnets... vous me direz qu'un agenda c'est éphémère, mais quand même, quelque chose que l'on voit tous les jours, dans son sac à main ou posé sur son bureau pendant 365 jours, ce n'est pas négligeable.

Fidèle à mes amours médiévaux, d'autant plus que par une jolie coïncidence mon chevalier-servant dans le magasin porte un prénom médiéval que j'affectionne tout particulièrement, j'ai choisi le modèle "Soie Bleue"... la finition est impeccable: fermeture aimantée, couverture rigide, quelques pages de notes, répertoire amovible, deux marque-pages, une pochette pour glisser quelques papiers, les fêtes de toutes les religions (mais pas les Saints, dommage !) et le canevas "une semaine sur deux pages" auquel je suis habituée.

Pour commander les carnets sur Amazon:


Le site officiel de Paperblanks

Premier givre...

branchage givre

branchage givre

branchage givre

branchage givre

vendredi 12 décembre 2008

Référencement sans douleur

Je ne sais pas si quelqu'un a réussi à négocier son changement d'URL sans perdre de plumes en matière de référencement, mais clairement, pour moi, ce n'est pas le cas... le nombre de visiteurs uniques de ce blog s'est retrouvé divisé par 3, voire 4... et je dois avouer que je me sens parfois démotivée. Mais bon, après tout, je n'écris pas pour ceux qui ne viennent plus, mais bien pour ceux qui restent (les meilleurs, sans aucun doute !).

En fait, après analyse, je me rends compte que le coupable, c'est le robot de Google Images qui n'a encore ré-indéxé aucune image. Et vu que la photo c'est quand même une bonne part de mon fonds de commerce, ce n'est pas sans incidence ! Je ne crois pas pouvoir y faire grand chose, à part attendre patiemment... Du coup, je me suis penchée sur mes photos qui apparaissent encore ça et là sur la toile... j'imagine (je ne suis pas modeste, je sais) qu'il y en a des dizaines qui ont été copiées et ré-utilisées ça et là. Mais vu que je ne sais pas où, ma foi, ça m'en secoue l'une sans toucher l'autre (si je puis m'exprimer ainsi !). Par contre, une simple recherche me permet de localiser celles qui sont liées, et non copiées...

Et parmi ces photos, voilà ma petite panthère noire, qui illustre un article dont le titre est "Les chats aussi souffrent de propriétaires inconséquents et irresponsables"... Regardez donc cet air martyr, ce regard plein de méfiance envers le photographe, cette attitude à la limite de la fuite...



Soleil givré

lever de soleil givré

jeudi 11 décembre 2008

Merci Amazon !

Je sais bien qu'avec la crise et tout et tout ce n'est pas politiquement correct de dire qu'on va acheter des cadeaux de Noël. Je sais bien qu'une grande partie des Français affirment que cette année, ils vont revenir à l'esprit de Noël... faire juste un petit cadeau, et se concentrer sur le fait de passer un bon moment en famille ou entre amis. Du coup, je me demande un peu ce que font tous les gens dans les magasins en ville... d'autant qu'ils sont loin de repartir les mains vides. Pareil, pourquoi les magasins de jouets et les hypermarchés sont-ils déjà largement dévalisés sur les produits phares de cet hiver ?

J'ai tenté les magasins, croyant naïvement y dépenser moins qu'ailleurs. Sauf qu'une fois fait le tour des grandes surfaces de ma ville, plus le tour des magasins de jouets... le tout en revenant les mains vides, j'ai foncé sur Amazon. Il faut que je vous explique qu'à la maison, les listes envoyées au Père Noël se négocient: les Pitchouns établissent leur liste, et nous les manipulons ensuite subtilement jusqu'à ce que leurs listes nous conviennent également ;) Du coup, ce ne serait pas acceptable que le Père Noël ne dépose pas au pied du sapin exactement ce qui a été commandé. CQFD.


Et donc, vu que je n'avais rien trouvé, mais alors rien du tout, "in real life", j'ai tenté la VPC. Et vu qu'Amazon n'était pas plus cher qu'ailleurs (bien au contraire), qu'en plus ils offrent la livaison et qu'ils avaient quasiment tout en stock... j'ai tout commandé chez eux. Sauf un item sur Ebay, mais si vous êtes sages (c'est le bon mois pour ce genre de menaces !) je vous en parlerai plus tard :) Commande passée dimanche, colis reçus mardi et mercredi... Je vous le jure, l'année prochaine, on ne risque pas de me voir galoper à nouveau dans les magasins...


mercredi 10 décembre 2008

Lego Creator 4953: Avion de chasse, Hélicoptère, Hydroglisseur

La vraie surprise avec cette boite Creator 3 en 1, ce n'est pas que Pitchoun #2 - qui l'a eu pour ses 4 ans - adore jouer avec l'avion et l'hélicoptère. Définitivement, je ne prenais pas un grand risque sur le sujet :) Non, la vraie surprise, c'est que Pitchoun #1 (5 ans et demi) soit capable de faire les trois modèles seul. Plus surprenant encore, enfin, pour moi, qui suis une fille... c'est qu'il prenne plaisir à démonter ce qu'il vient de faire pour se lancer dans un autre modèle. Là, franchement, ça m'épate. Vu le mal que j'ai eu pour faire moi-même les 15 ou 20 premières étapes de l'avion... (certes un matin, et certes en ayant un peu arrosé mon anniversaire la veille !)

lego creator 4953
Tous droits réservés

Rien à redire sur le kit de manière générale, si ce n'est que je suis ravie du mode d'emploi, simple, précis et facile à suivre (comme quoi, c'est possible...). Point de vue qualité des modèles, l'avion est superbe, avec son train d'atterrissage qui peut se rentrer, les volets qui pivotent, les ailes à géométrie variable (oui, c'est un F14 aux couleurs de la France !). Clairement, ils ont conçu l'avion, et ensuite ils ont réfléchi à ce qu'ils pouvaient faire d'autre avec les pièces.

J'imagine bien une salle pleine d'ingénieurs, chacun avec une pile de pièces, à tenter de construire un autre modèle. Un peu comme la scène mythique (et authentique) d'Apollo 13, quand il faut bricoler un filtre à air carré à partir d'un filtre à air rond uniquement avec ce que les astronautes ont à leur disposition (regardez ce film, vraiment !).

L'hélicoptère est plutôt sympa, même s'il lui manque un train d'atterrissage, on se demande bien pourquoi il n'est d'ailleurs pas prévu puisque sans être des pros du Légo, on en rajoute un sans trop de difficultés. L'hydroglisseur, lui, il est là juste pour être la troisième roue du carrosse, mais ce n'est pas bien grave, de toutes manières, les petiots se sont approprié le kit, et montent avec ardeur leurs propres créations volantes.

Du coup, vous l'aurez deviné sans que je vous le dise, y'a du Légo sur les listes envoyées au Père Noël... les choses sérieuses commençent ! (Et évidemment, l'Homme n'est pas peu fier des exploits de ses rejetons !)

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .