Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 juillet 2009

Les Pirates du Chien Jaune (troupe Ar Vro Bagan)

La veille de notre départ du Finistère, les petiots et moi sommes allés assister au spectacle Les Pirates du Chien Jaune (Bag An Ankou), donné au fort de Berthaume, à Plougonvelin. D'autres dates sont prévues cet été, renseignements sur ce site.

Les Pirates du Chien Jaune Ar Vro Bagan

C'est plutôt bien joué et bien mis en scène... et l'histoire qui se déroule précisément en Mer d'Iroise éveille bon nombre de souvenirs connus. Il s'agit de Louis Benig, un jeune orphelin qui se retrouve embarqué presque malgré lui parmi l'équipage du Hollandais Volant, le fameux bateau pirate dont les membres de l'équipage sont surnommés "les morts".

Les Pirates du Chien Jaune Ar Vro Bagan

Même si les petiots ont bien aimé, et moi aussi, je regrette quand même un grand manque de transparence de la part des organisateurs sur les documents distribués aux touristes. Nulle part il n'est écrit que la plupart des dialogues sont en breton, même si la narration est en français. Et nulle part il n'est écrit qu'un groupe (fort sympathique au demeurant) fait la première partie du spectacle pendant une heure.

Les Pirates du Chien Jaune Ar Vro Bagan

L'office de tourisme contactée le matin même m'annonçait 90 minutes de spectacle à partir de 21h30 alors que nous sommes restés assis dans l'amphithéâtre en herbe pendant 3 heures. Certes c'était bien, mais prévenue à l'avance nous serions arrivés plus tard (3 heures assis par terre, c'est long!) et j'aurais pris quelques couvertures pour nous installer plus confortablement ;) Bref, allez-y, mais en connaissance de cause!

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

Je n'ai pas été jusqu'à maintenant très convaincue par la mise en images des Harry Potter. Sans doute parce que j'ai trop aimé ces livres et qu'adapter 600 pages en deux heures n'est pas une mince affaire, surtout si on veut faire justice à l'œuvre de départ. Vous me direz que cela a déjà été fait avec brio, certes. Mais malgré la beauté et le grandiose du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, j'ai vraiment regretté un certain nombre des choix qui ont été faits... au point que je n'ai jamais revu la trilogie.

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Tous droits réservés

Avec Harry Potter, c'est encore un peu différent... en fait, je ne suis pas persuadée que ces films peuvent être pleinement compris par quelqu'un qui n'a pas lu les livres... il y a un certain nombre de choses qui sont montrées, mais non expliquées, alors qu'elles sont pourtant essentielles à l'histoire. Dans l'Ordre du Phoenix je pense par exemple au fait qu'un personnage de tableau a accès aux tableaux de lui placés dans d'autres lieux. A Barty Crouch et à son fils, à Sybil Trelawney et à la prophétie... J'ai régulièrement le sentiment que l'auteur de l'adaptation a fait le choix de monter celle-ci pour les lecteurs, ce qui ne me dérange pas outre mesure puisque j'ai lu et relu plusieurs fois les 7 tomes, et non pour offrir Harry Potter à ceux qui ne souhaitent pas le lire.

Et à mon sens, le Prince de Sang-Mêlé n'échappe pas à la règle... en scène d'intro à Hogwarts, on retrouve Harry en capitaine de son équipe de Quidditch, Ginny à ses côtés, et un Ron terrifié par la balle. C'est une scène qui n'apporte strictement rien à la trame du film... et si elle était utile dans le livre puisque les matchs sont un fil rouge pendant toute la saison (et le prétexte au premier baiser de Harry et Ginny), la placer ainsi de manière isolée ne peut qu'être un cadeau aux lecteurs. Tout comme l'installation des jumeaux Wesley dans leur nouveau business...

Dans l'ensemble, j'ai quand même beaucoup aimé ce film qui est sûrement l'un des meilleurs... mais comme souvent, parce qu'il met des images sur des lieux et sur des scènes dans lequels je me suis si souvent trouvée plongée lors de la lecture, pas vraiment pour l'interprétation des personnages, même si les acteurs jouent de mieux en mieux. Daniel Radcliffe tire bien son épingle du jeu, mais j'ai encore beaucoup de mal avec Emma Watson (Hermione) et Rupert Grin (Ron) que je trouve très artificiels. Mention spéciale à Evanna Lynch (Luna) et Bonnie Wright (Ginny) que je trouve par contre très justes, à la fois dans leur jeu et dans l'adaptation à l'écran des personnages de J.K. Rowling.

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Tous droits réservés

Pour résumer brièvement l'histoire, l'étau se resserre autour de Hogwarts, de Harry... et de tous ceux qui s'opposent au Dark Lord. Et malgré l'épée de Damoclés suspendue au-dessus de leurs têtes, nos élèves préférés sont à la recherche de la raison la plus valable de continuer le combat... l'amour. Il y a ceux qui expérimentent, et ceux qui souffrent de les voir expérimenter. Et puis il y a celui qui a déjà les responsabilités d'un adulte, même s'il n'est encore qu'un enfant pour lequel s'inquiète sa mère.

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Tous droits réservés

Réalisé par David Yates. Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson. Sorti le 15 Juillet 2009.

mardi 28 juillet 2009

Sur toutes les plages...

Je crois que si j'habitais un port ou une ville en bord de mer, je passerais beaucoup de temps à regarder partir et arriver les bateaux...

cargo Brest

Il y a vraiment quelque chose de magique dans l'idée de s'embarquer, de larguer les amarres et de partir en mer, vers l'horizon... Je ne peux pas m'empêcher d'envier les marins et cette relation privilégiée avec un élément aussi fort que l'eau, le tout sans discrimination, puisque je ressens le même frisson devant les bateaux de croisière, les bâtiments militaires et les navires de commerce. Il n'y a guère que les bateaux de pêche qui ne me tentent vraiment que moyennement ;)

Remorqueur de Haute Mer RHM Le Tenace A669 Brest

voilier Brest

Pour tout vous dire, je rêve depuis longtemps d'arriver un jour à NY en ayant traversé l'océan sur un plus ou moins grand bateau... quel dommage que le Titanic ait sombré ;)

bateau croisière Brest

Ecouter Les Plages de Jean-Louis Aubert sur Deezer

Lire la suite

lundi 27 juillet 2009

La Pointe et le Phare Saint Mathieu (Plougonvelin)

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

La Chasse au Trésor

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Chaque jeudi après midi, RDV au Phare de Saint Mathieu pour une grande chasse au trésor qui plaira beaucoup aux enfants qui affichent au moins une dizaine d’années au compteur. Chaque famille participante se voit remettre une vingtaine de questions, dont les réponses se trouvent soit dans les prospectus qui vous sont remis en même temps (pour les questions portant sur le Pays d’Iroise) ou sur les panneaux qui jalonnent le site Saint Mathieu… qu’il s’agisse du phare, du cénotaphe, de l’abbaye ou des tables d’orientation !

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Encore un zeste d’observation, et hop, vous devriez avoir toutes les bonnes réponses… RDV à la Chapelle 90 minutes plus tard pour la correction, et la distribution de la dernière énigme avec quelques minutes d’avance aux familles qui ont fait un sans-faute… à tous les autres ensuite, et l’on s’éparpille pour chercher la pièce manquante :) Je n’ai pas entendu ce que les gagnants ont remporté, mais tous les participants (oui, j’avais une erreur !) sont repartis avec un beau dessin de phare (vendu 7€ à la boutique) et des goodies (stylos et posters).

En résumé, à faire avec des enfants qui maîtrisent bien la lecture pour un maximum de plaisir... les miens étaient un peu trop jeunes, ils auraient préféré une bonne vieille carte à déchiffrer, trois ou quatre coups de pelle, et un coffre rempli de pièces d’or. Bon, s’il n’avait pas plu des cordes au point que nous soyons trempés au bout de 5 minutes, ça aurait certainement aidé à ce qu’ils s’investissent plus ;)

La randonnée contée

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à faire la randonnée contée du mardi soir autour de la pointe Saint-Mathieu. Déjà parce qu’elle fournit un excellent prétexte pour (re)découvrir le site au soleil couchant, qu’il s’agisse des magnifiques falaises surplombant l’océan, ou de la magie exercée par le mélange architectural. Les ruines de l’abbaye se mêlent aux phares, au sémaphore, et à l’obélisque qui surplombe le cénotaphe dédié au souvenir des hommes disparus en mer… Avec la nuit, les couleurs disparaissent, et l’ensemble ne forme plus qu’un seul bâtiment, aux contours surprenants.

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Mais cette promenade, c’est aussi un conteur, Yann Quéré (site officiel), qui se défend d’être historien des lieux mais qui les connaît suffisamment pour les faire vivre devant vous entre deux histoires contées au bord d’une falaise ou dans les ruines de l’église abbatiale.

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Le temps s’étant subitement dégagé en début de soirée, les pitchouns et moi-même nous sommes pointés à 21 heures sans nous être inscrits… nous étions finalement les seuls, tous les inscrits s’étant désistés pour cause de pluie diluvienne ! Le conteur était donc tout à nous… les petiots ont adoré explorer les sentiers à la lueur de la lampe à pétrole, écouter les anecdotes historiques et les contes, et ont été définitivement conquis par le jus de pomme et les sablés partagés sur la table d’offrande :)

Une fois pris congé de notre hôte, nous avons profité de l’obscurité pour découvrir les phares du littoral et des îles voisines… Nous nous sommes amusés à reconnaître la couleur des éclats et à compter les intervalles pour les distinguer, au grand plaisir, là encore, des petiots !

pointe et phare saint mathieu plougonvelin

Pour vous procurer un tirage de ces photos, rendez-vous sur www.mabellephoto.com!


Infos et tarifs de ces activités sur le site de l'office de tourisme de Plougonvelin

dimanche 26 juillet 2009

J'viens avec, hein? dis?



Il y a quinze jours, préparation des valises, Loustique s'installe dans celle des petiots...

La dame aux chats

Une journée à la plage. C’est largement l’heure du déjeuner, mais il fait beau, les enfants jouent avec bonheur dans les vagues délicates de la marée basse, et je ne me résous pas à les interrompre. Je surveille du coin de l’œil l’arrivée d’une femme d’une quarantaine d’années, panier et épuisette à la main, très businesslike dans son attitude, et qui s’installe dans la flaque voisine. Vue sa tenue plutôt élégante malgré les bottes en caoutchouc, soit ses invités doivent arriver d’un instant à l’autre et elle vient de se rendre compte qu’elle a oublié d’acheter des crevettes pour l’apéro, soit… je ne sais pas.

Ses gestes sont précis et rapides, elle remonte l’épuisette deux, trois, quatre fois et je me demande si c’est la faim qui me fait halluciner : de là où je suis, je vois frétiller l’épuisette. Vu que nos plus belles prises jusqu’à maintenant nécessitent d’avoir le nez dessus pour les voir (j’exagère à peine), je sors les pitchouns de l’eau d’un signe de tête, et on approche en mettant les pieds dans le plat. Non seulement il y a du poisson dans le panier (plus de variétés d’ailleurs que nous n’en avons vu avec masque et tuba !), et du gros, mais les crevettes sont tellement grandes qu’elles donneraient presque envie de les manger toutes crues. Ce qui est d’ailleurs le sort qui leur est réservé.

crevette littoral parc marin iroise
Crevette

Nouvellement instruits de la technique de pêche infaillible de notre dame mystérieuse, les pitchouns et moi nous mettons au boulot, avec succès.

Lipophrys pholis littoral parc marin iroise
Mordocet (le gros)

Anuilla Anguille littoral parc marin iroise
Anguilles

poisson vert littoral parc marin iroise

Et c’est ainsi que ce jour là, nous avons pêché poissons et crevettes pour un chat de 20 ans dont c’est le pêché mignon, l’un des douze chats de cette surprenante pêcheuse qui restera l’une de nos jolies rencontres de cet été !

samedi 25 juillet 2009

Mention sensibilité

Je vous parlais dans ce billet du concours photo organisé suite au Salon du Bourget... il semblerait que ma sélection de photos ait plu au jury ;)



Lien vers le site sur lequel sont exposées les photos: Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

jeudi 23 juillet 2009

A Darkness More Than Night (L'Oiseau des Ténèbres) par Michael Connelly

J'adore les personnages récurrents chez la plupart des auteurs, et là, pour le coup, j'ai été servie. Non seulement l'on retrouve Harry Bosch, détective tourmenté fils de prostituée et aux méthodes parfois... limites, mais l'on retrouve également McCaleb, ex-FBI, ainsi que McEvoy, journaliste, qui ont tous les deux été les personnages principaux de leurs propres histoires. Si vous souhaitez vraiment pinailler, vous me direz que c'est toujours le cas, mais je suis sûre que vous comprenez ce que je veux dire, pas besoin de vous faire un dessin.

C'est du très bon Connelly, et je le dis d'autant plus sincèrement que je n'aime pas toujours ses thèmes, et que je n'ai pas de tendresse particulière pour Harry Bosch. Le retrouver mis sur la sellette non pas par un voyou comme cela a pu lui arriver par le passé, mais par un gars honnête et intelligent, c'est finalement une bonne manière de le trouver à nouveau sympathique, ce Harry, provisoirement du moins. Parce que McCaleb a trouvé une anguille sous roche, et vu que la pêche c'est son nouveau gagne-pain, autant vous dire qu'il ne compte pas perdre un poisson ferré.

L'histoire commence donc avec une scène de crime dont les maigres indices pointent vers Harry Bosch, à un moment on ne peut plus mal choisi pour sa crédibilité puisqu'il est le témoin principal dans une affaire de meurtre... A lire, que vous ayez ou non déjà rencontré ces personnages imaginés par Connelly.

dimanche 19 juillet 2009

Terminator 3: Le Soulèvement des Machines

Je ne vous fais pas de dessin, deux Terminator arrivent du futur, nus, l'un pour éliminer John Connor et ses lieutenants, l'autre pour protéger John et Kate... contre eux-mêmes. Le tout est évidemment prétexte à des tas de poursuites en voiture (en camion de pompier, en camion grue, à moto...), à des bagarres qui n'en finissent pas entre les deux Terminator, et à des scènes qu'il vaut mieux éviter de regarder à l'heure de l'apéritif. Ou du repas. Le Jugement Dernier est inéluctable, même si en changeant les choses dans le #2 John et Sarah l'ont retardé... et le film se termine justement par celui-ci.

Arnold Schwarzenegger Kristanna Loken Terminator 3
Tous droits réservés

Je ne vais pas faire l'unanimité, mais je crois que j'ai presque préféré celui-là aux deux premiers. John Connor est moins insupportable, et même s'il est très nouille quand il pense que le Terminator qui le protège aujourd'hui est celui qu'il a fait fondre dans le #1 (et d'après ce que l'on découvre, il ne s'améliorera pas avec l'âge!)... il a parfois des éclairs de lucidité charmants, et une petite pointe d'humour délicieuse. C'est très bon également pour son égo que ce Terminator là n'ait pas été envoyé pour le protéger lui, mais pour protéger sa future femme, Kate Brewster... et qu'il ne réponde pas à ses ordres (bien fait!). La dame en question est doublement intéressante puisqu'enfin l'on nous laisse entrevoir ce qui aurait pu se produire si le John du futur n'avait pas décidé de se donner un coup de main dans le passé pour renforcer ses chances. Enfin, c'est comme cela que je l'ai compris. Je me demande bien pourquoi ce n'est pas avec Kate que John attend un gamin dans Terminator Renaissance. J'ai raté quelque chose?

Réalisé par Jonathan Mostow. Avec Arnold Schwarzenegger, Kristanna Loken, Nick Stahl. Sorti le 06 Août 2003.

samedi 18 juillet 2009

Océarium de Brest

Au programme de la visite, trois immenses pavillons (tempéré, polaire et tropical) qui vous plongent chacun dans une ambiance différente, tant par la mise en scène que par la variété des espèces (évidemment !). C’est un très bel aquarium, le pavillon polaire est certainement moins impressionnant que les autres, mais je ne suis pas persuadée avoir vu ailleurs des phoques (à part Monterey, hors catégorie !) et ceux-ci valent le déplacement. Tout comme leur entrainement vétérinaire –qui n’est donc pas un spectacle !- ce qui explique que lesdits phoques ont un peu tendance à n’en faire qu’à leur tête, au grand dam des soigneurs. J’exagère un peu, mais clairement, z’étaient pas tous disposés à répondre aux ordres, même pour du poisson !

océarium Brest phoques

océarium Brest phoques

Nous avons visité l’aquarium dans de bonnes conditions, en 5 heures, sans nous presser et déjeuner inclus, sans prendre le temps de regarder aucun des films proposés. Nous n’avons attendu nulle part, ce qui ne doit pas arriver souvent, vu les couloirs d’attentes prévus pour acheter les billets et entrer dans chaque pavillon. Et ce sera mon seul vrai reproche, même avec peu de monde, il faut sérieusement écraser les pieds et jouer des coudes pour que les enfants (et même les adultes !) puissent voir quoi que ce soit aux animations, et régulièrement attendre pour une bonne place à un aquarium intéressant. Vous allez me trouver exigeante, mais devant les aquariums stratégiques, il y a quand même très peu d’espace, et tout le monde a tendance à rester collé à la vitre… ce qui gâche le plaisir lorsque vous n’êtes pas au premier rang. J’ai regretté en cela l’immense amphi de l’aquarium de Pornic, situé devant le bassin aux requins, qui permet de profiter de l’animation dans des conditions d’écoute, de vision et de confort fort appréciables.

océarium Brest requin scie

océarium Brest requin scie

océarium Brest requin

océarium Brest requin à pointes noires

océarium Brest plongeur avec roussette

Le bassin tactile, juste avant la sortie, est particulièrement intéressant. Outre les traditionnelles étoiles de mer, nous avons manipulé toutes sortes de coquillages, un gros bernard-l’hermite, des oursins, des concombres de mer, des éponges… plongeant les mains au milieu des roussettes et d’autres poissons que nous n’avions malheureusement pas le droit de toucher. Vu que nous étions des visiteurs enthousiastes, l’animatrice a même été jusqu’à terroriser une coquille St Jacques en la mettant en contact avec une étoile de mer, histoire de nous montrer à quel point la coquille est vivace. Elle s’est enfuie tellement vite que j’ai cru un instant qu’il avait du lui pousser des pattes ;) La démonstration a scotché les enfants, peu habitués à ce qu’un mollusque soit aussi rapide. Et moi non plus je dois dire ! Tout près du bassin, des œufs de roussette à divers stades de développement, et des bébés homards d’à peine un centimètre de long… pas prêts du tout d’être bons à déguster, donc :)

océarium Brest oeufs de roussette

Si je devais juste vous donner un conseil, ce serait que s’il y a une file d’attente pour l’ascenseur panoramique de l’aquarium des requins… ne vous embêtez pas à la faire. L’ascenseur est situé derrière une paroi rocheuse… zéro visibilité sur l’ensemble du bac, et rien à voir en particulier dans cette zone sombre qui ne semble pas attirer les poissons. D’autant plus qu’encore une fois, si vous n’êtes pas juste devant la vitre, vous ne verrez définitivement rien.

océarium Brest poulpe

Pause déjeuner sous l'œil attentif et intéressé des goélands, prêts à atterrir dans l'assiette de frites ;)

océarium Brest goëland

vendredi 17 juillet 2009

Les P'tits Yeux

Depuis le bal de la St Jean du village, les petiots sont super réceptifs à la musique… du coup, en attendant le feu d’artifice dimanche dernier, nous sommes allés écouter sur scène le groupe "Les P'tits Yeux" , et pour tout dire, la dernière fois que j’avais acheté un CD à un groupe entendu dans la rue, c’était à la Nouvelle Orléans en 1992 :)

Au-delà du fait que leurs compositions sont bien écrites, sur un rythme entrainant et avec des paroles qui donnent envie de les écouter, j’ai adoré la présence sur scène de deux traductrices en langue des signes… je dois avouer que cela faisait une chorégraphie tout à fait fascinante. Très poétique, et très gracieuse à regarder. J’ai été séduite, les enfants aussi.



Site internet Les P'tits Yeux

Le GR34, vers Porz Milin...

GR34 porzmilhin portsmilin

GR34 porzmilhin portsmilin

GR34 porzmilhin portsmilin

jeudi 16 juillet 2009

Pfff...

Quand j'ai signé pour le paradis perdu, je ne m'attendais pas à ce que le Wi-fi ne soit dispo qu'à l'accueil, et encore, uniquement aux heures de permanence puisqu'il faut une personne autorisée pour appuyer sur le bouton magique de la Livebox. Je ne m'attendais pas non à ce que mon téléphone ne capte le réseau que par intermittence. Genre, pas à la piscine ni dans la chambre ou le coin cuisine, mais à la plage et sur le bout du canapé près de la fenêtre. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'il faille que je m'installe au milieu de la pelouse commune, orientée vers l'ouest, portable en équilibre sur les genoux croisés (eh oui, jambes à plat, pas de réseau!) pour trouver de la 3G, qualité du signal: très mauvais.

Manquerait plus qu'il se (re)mette à pleuvoir, tiens :)

samedi 11 juillet 2009

Stage Jardin des Lacs, Lac de Maine (Angers)

lac de maine angers catamarans

Les petiots (4 ans et demi et 6 ans) terminent tout juste leur stage de voile d'une semaine (5 après-midi), et je dois dire qu'ils sont ravis. Au programme du premier jour, découverte de la voile sur un "gros" voilier (comprendre un voilier sur lequel ils embarquent tous les 8, plus la monitrice!), découverte du lac en bateau à moteur... et test de natation, qui consiste à mettre les enfants à l'eau et à les laisser rentrer par leurs propres moyens. Munis d'un gilet de sauvetage et à 25 mètres du bord, évidemment :)

Les jours suivants, ils ont appréhendé la direction -d'abord sans voile-, ils se sont essayés à faire les fameux nœuds de vache, de chaise, et de huit, ils ont appris à installer la dérive et le gouvernail, à mettre leur bateau à l'eau... et progressivement, ils se sont retrouvés à naviguer, poussés par le vent dans leurs optimists.

Certes il ne s'agit encore que d'un spi et non d'une voile, qui les propulse à vitesse limitée. Certes, bien incapables de remonter au vent, ils voguent où la voile les emmènent, sans trop se prendre la tête. Coup de chance, non seulement le lac est immense, mais en plus le vent est très changeant, ce qui limite le nombre de fois où la monitrice doit les remorquer!

lac de maine angers stage jardin des lacs optimist

Le club de voile et le club de canoë-kayaks se partagent les locaux et le lac, le tout dans une ambiance bon enfant... heureusement, car il y a du monde! Rien à redire sur l'encadrement ni sur les locaux, le matériel est en bon état et les petiots ont passé chaque jour au moins une heure et demi sur l'eau, ce qui est déjà très bien... la seule chose que je regrette, finalement, c'est que cela m'a redonné très envie de naviguer. Moi aussi dans ma jeunesse j'avais fait de l'optimiste, puis de la planche, du catamaran, et je serais définitivement bien allée les rejoindre sur l'eau. L'année prochaine, s'ils prennent les (très) grands... je m'inscrirai aussi ;)

lac de maine angers école de voile

Pour plus de renseignements, contactez l'école de voile du Lac de Maine... Je viens de voir que mes enfants ont été formés par la demoiselle qui a remporté la Coupe Internationale de Méditerranée en série 420 cette année... ce n'est pas rien ;)

vendredi 10 juillet 2009

Coucher de soleil...

coucher de soleil

coucher de soleil

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .