Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 30 septembre 2010

Coup de Coeur

J'ai regardé hier soir le premier épisode de la saison 2 de Stargate Universe, et si je n'adhère pas à tous les choix faits en première saison et si je n'aime pas non plus tous les personnages, je n'ai par contre rien à redire sur le choix de la chanson After The Storm de Mumford & Sons pour accompagner les 4 dernières minutes... c'était parfait.

J'aime beaucoup que la série prenne le temps de clôturer chaque épisode, et de s'attarder pendant quelques secondes sur les visages et les faits de chacun, sans dialogues, juste une chanson. C'est définitivement une bonne chose par rapport aux précédentes séries de la franchise.



Quant à Mumford & Sons, c'est sur le blog de Stéphanie que je les avais découverts!

mercredi 29 septembre 2010

;)

vache
(Holy cow!)

mardi 28 septembre 2010

Différences d'opinion

En cherchant les réglementations liées à la chasse à proximité de maisons individuelles, je suis tombée sur le site très informatif de la Fédération Départementale des Chasseurs des Pays de la Loire... sur lequel j'ai lu des tas de choses qui m'horripilent. Mais bref. Je voulais juste partager avec vous cette lettre qui m'a tout de même fait sourire.

LA LETTRE DES CHASSEURS D'ANJOU - n°151 septembre 2010

Ouverture générale de la chasse

Elle aura lieu le 19 septembre à 9 h 00.
La situation du gibier est, cette année, relativement exceptionnelle. Généralement, la situation est bonne pour le grand gibier et le lièvre et plutôt mauvaise pour le petit gibier.
Pour l’ouverture 2010, les efforts répétés des chasseurs ont été récompensés par une météo favorable.
La situation est très bonne pour la perdrix, de nombreuses compagnies sont observées un peu partout dans le département et cela fait bien des années qu’il en avait été ainsi.
La situation est également satisfaisante pour le faisan. La reproduction a été excellente pour le lapin, même si, localement, des foyers de myxomatose ont causé des pertes importantes.
Tout va bien pour le lièvre, les pigeons, le chevreuil et le sanglier.
Enfin bref, 2010 s’annonce bien.


Sur le coup, j'ai éprouvé une certaine satisfaction, ravie que tout aille aussi bien pour le gibier. Avant de réaliser que si 2010 s'annonce bien pour les chasseurs, c'est qu'ils vont ramener quantité de trophées.

chevreuil

En jetant un œil à la fiche du grand méchant renard, pas de surprise.

Les études les plus récentes conduites par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ont montré que le renard était, en milieu bocager ouvert, responsable de la disparition de 40 à 70 % des perdrix en période de couvaison et qu’il était le prédateur le plus important pour les faisans.
Les populations naturelles de perdrix étant à un niveau relativement faible et les opérations visant à développer les populations de faisans étant engagées en beaucoup d’endroits, la régulation des renards est plus que jamais d’actualité.
Constat : Les populations de renards sont abondantes et stables au niveau départemental. Leur impact sur les perdrix et faisans est désormais bien connu.
Objectif : Limiter les populations de renards par la conjugaison de la chasse à tir, le déterrage, le piégeage et les battues administratives.

faisan

C'est marrant, ce terme de prédateur le plus important pour les faisans, considérant que sur la fiche du faisan, on peut lire ceci:

Les lâchers pendant la période d’ouverture représentent 81 % du nombre total d’oiseaux lâchés.
On notera, avec intérêt, qu’il y a un total de 63 000 oiseaux lâchés pour un prélèvement d’un peu plus de 60 000 faisans.
Or, il est rare qu’on prélève à la chasse plus de 50 à 60 % des oiseaux lâchés. Ce qui démontre l’importance des prélèvements sur des oiseaux « naturels » nés sur le terrain et issus d’adultes présents à la fin de la saison de chasse ou d’adultes reproducteurs lâchés au printemps.

faisan

En lisant ces chiffres, je me dit que le faisan lâché arrive donc à se reproduire malgré ce scélérat de renard (c'est à noter avec intérêt, je n'invente rien!). Je me dis aussi que c'est l'homme, le prédateur le plus important du faisan. Pareil pour la perdrix, d'ailleurs.

Il est lâché 19 000 perdrix grises en été et 12 000 en période d’ouverture.
Pour un total de 31 000 oiseaux lâchés, il est prélevé 25 000 perdrix grises. Là encore, le taux de prélèvement des oiseaux lâchés dépasse rarement 50 % et permet de conclure qu’il y a des prélèvements sur les oiseaux nés sur le terrain.
Il est lâché 19 000 perdrix rouges en été et 16 000 en période d’ouverture.
Pour un total de 35 000 oiseaux lâchés, il est prélevé 28 000 perdrix rouges, ce qui permet une nouvelle fois de conclure à l’existence de populations naturelles conséquentes.

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi les lâchers pour favoriser le repeuplement se font plutôt lors de la saison de chasse (à 81% du temps pour le faisan, quand même!). C'est bizarre, non?

faisan

lundi 27 septembre 2010

Il était temps!

Même si j'ai donné la grande majorité des vêtements des Pitchouns au fur et à mesure de leur croissance, j'avais gardé un stock de bodies et de pyjamas de toutes tailles. Je me demande encore pourquoi. Bref, je me suis lancée ce matin, et j'ai posté 26 annonces sur Le Bon Coin, au final il y a même déjà trois paires d'après-ski :)

J'ai résisté, je n'ai pas ouvert la petite housse dans laquelle j'ai conservé quelques uns de leurs tous premiers vêtements... ni regardé les petites chaussures qui vont avec ;)

(Si ça marche, j'aurai encore du travail au printemps... et avec les jouets...)

vendredi 24 septembre 2010

Oyez, oyez!

Juste un petit mot pour vous dire que je me suis décidée à ouvrir un compte chez Photoshelter, où je vais progressivement poster mes meilleures photos, qui y seront disponibles pour une utilisation commerciale ou personnelle...

Les galeries sont thématiques, il y a moyen de partager les diaporamas facilement, alors merci d'avance de passer le message autour de vous, qui sait?! :)

"
Sunset - Images by Brigitte Bailleul

mercredi 22 septembre 2010

Racket à l'abonnement

Comme à chaque rentrée, les instits font passer de la part des éditeurs de magazines pour enfants des bulletins d'abonnement à tarif préférentiel ainsi que quelques exemplaires... pas d'obligation, bien entendu, mais à la lecture du livret explicatif de l'éditeur, ne pas abonner son enfant rime assez clairement avec mauvais parent!

Pour ma part, je suis perplexe. Prenez Astrapi, par exemple; je trouve que les dossiers sont traités trop légèrement, les BDs sont de plus ou moins bon goût et plus ou moins bien dessinées, les histoires à lire sont souvent niaises (certes, je déteste les contes!)... et pire que tout, il y a même de la publicité. Sans compter que le magazine s'adresse aux 7-11 ans, soit du CE1 à la 6ème... ce qui me paraît ambitieux. Mais ce que je trouve vraiment honteux, ce sont les prix pratiqués.

=> Astrapi (7 à 11 ans) - 1 an - 22 numéros - 87,80€ prix élève (au lieu de 130€)
=> Youpi (5 à 8 ans) - 1 an - 11 numéros - 58,80€ prix élève (au lieu de 77,40€)

Allez, avec deux enfants, j'en ai juste pour un total de 146€ pour les abonner chacun au magazine qui leur convient... ce qui correspond à peu près à:

- 14 livres thématiques comme celui-là: L'imagerie de la forêt
- 32 romans niveau CP comme celui-là: Plume le pirate, Tome 1 : Drôles de pirates !
- 32 romans niveau CE1 comme celui-là: La Cabane Magique, Tome 1 : La vallée des dinosaures ou encore celui-là: Le Bus Magique, Tome 2 : Objectif Mars

Je parle d'autant plus facilement des petits romans que je les connais bien (on en a déjà un petit paquet!), qu'ils sont soignés, bien écrits, très documentés pour ceux du niveau CE1... et que ce sont des séries de plusieurs titres reprenant les mêmes personnages (et même plusieurs dizaines de titres selon les cas).

Alors au final, je doute franchement que les magazines apportent autant à mes garçons. Mais vous, vous en pensez quoi?

mardi 21 septembre 2010

Confiture & déconfitures

Je viens de mettre en pot ma dernière fournée de confiture... Enfin, dernière en date!

Longtemps, je me suis cantonnée à la mûre, avant de me mettre à la reine-claude l'année dernière, l'arbre s'étant décidé à donner des fruits. Et puis j'ai tenté la cerise aigre, une dizaine de pots en juillet, déjà tous engloutis. Alors en revenant du pêcher avec un seau plein, je me suis dit que j'allais aussi en faire de la confiture, après tout, ça ne pourrait pas être plus galère que les minuscules noyaux des cerises, les pépins des mûres ou la peau des mains qui vire au jaune vif.

J'avais tort. Il a fallu les ébouillanter, ces fichues pêches, pour pouvoir les peler. Deux heures de boulot pour 2 kilos de fruits prêts à cuire. (Et puis aussi de quoi garnir une tarte... certes.)

On ne m'y reprendra plus?! ;)

lundi 20 septembre 2010

Journées du patrimoine

A défaut de sortir admirer celui des autres, nous avons défriché un peu le notre ce week-end, et nous avons eu la surprise de découvrir cet outil, à l'horizontale sous une couche de feuilles... Il n'en fallait pas plus pour que nous nous lancions dans une chasse au trésor, vous, je ne sais pas, mais les enfants m'ont largement soutenue dans mon hypothèse, en imaginant qu'il s'agisse bien d'une bêche.

coupe foin outil de jardinage ancien

Réfléchissez-y... prévenu que des bandits venaient le dépouiller de ses économies, un homme se dépêche de cacher son trésor au pied d'un arbre... et les entendant arriver, laisse sa bêche sur place pour ne pas éveiller les soupçons! Armés du détecteur de métaux et d'une bêche, nous avons ainsi minutieusement exploré les environs, trouvant d'abord un vieil anneau, profondément enfoui, puis du fil de fer barbelé. Et un nid de guêpes, quoique celui-là ne faisait pas sonner le détecteur...

De retour à internet et à la civilisation, nous avons cherché un peu ce que pouvait bien être cet outil, sans succès, nous n'avons rien trouvé de semblable en photo...

Du côté de la famille, on pense aussi à une bêche, à une tarière, ou encore à un plantoir: "Une personne pourrait enfoncer verticalement cet outil dans le sol en appuyant avec le pied et en faisant 2 opérations identiques avec un quart de tour d'écart, on arrive fendre la terre en 4 quartiers. Il est alors beaucoup plus facile de dégager un trou pour planter un arbre et de resserrer les 4 quartiers autour de l'arbre qui vient d'être planté."

Pour Frédéric Deschaume, dont le nom revient sur quantité de sites à propos des outils de jardin anciens, il s'agit d'un coupe-foin. "On s'en servait pour découper le foin qui était fortement tassé, généralement stocké dans le grenier au dessus de l'étable. Le repose-pied aide à augmenter la force de poussée. Attention au taillant qui est normalement bien affûté! Bel objet à rénover."

Prenons les choses du bon côté, le trésor du jour, c'était ça ;)

vendredi 17 septembre 2010

Castle

Allumant la télé l'autre soir, je me suis retrouvée nez à nez avec Nathan Fillion à l'écran... Il m'a fallu quelques secondes pour réaliser que non, je ne connaissais pas la série, et le voir entouré de trois femmes de trois générations différentes a aiguisé ma curiosité. Dont acte.

Je ne sais pas où en est France 2 dans la diffusion, mais j'ai pris la série au début, et je dois avouer que je m'amuse bien devant les épisodes, avec le bémol qu'une série policière, ma foi, on a quand même rapidement l'impression d'avoir épuisé les meurtres plausibles (ceux que l'on peut espérer résoudre en même temps que les protagonistes!)

Rick Castle est donc un écrivain à succès, qui aime les femmes - et tout particulièrement sa mère, exubérante, et son adolescente de fille, qui ne se contente pas d'être très jolie, mais qui est également très raisonnable. Beaucoup plus que son père! Embarqué dans une enquête policière lorsqu'un tueur modèle ses scènes de crime sur celles décrites dans ses livres, Castle fait jouer ses relations pour s'incruster dans la brigade... où il cherche l'inspiration auprès d'une jolie détective brune qui ne lui tombe pas toute cuite dans l'assiette. A moins que ce ne soit elle qui profite de sa capacité à se mettre dans la peau du criminel pour résoudre ses enquêtes!

Castle TV Series

Au-delà des intrigues, bien ficelées, je dois avouer que j'aime beaucoup les joutes verbales des personnages principaux et le traitement des relations hommes/femmes; entre Castle qui se partage entre sa fille, sa mère et sa muse, et Beckett qui garde toute sa féminité dans un monde très masculin... il y a matière à raconter des histoires passionnantes!


jeudi 16 septembre 2010

STS-131: le livre photo

Allez, fin du suspense, j'ai bien reçu le livre photo que j'ai réalisé pour la mission STS-131 de la navette Discovery... une bonne quinzaine de jours après l'avoir commandé (voir ce billet pour mémoire!).

Rétrospectivement, j'aurais du laisser des marges intérieures plus grandes, et créer mes vignettes Twitter dans une meilleure résolution...

Ceci dit, je suis très contente du résultat, et à part un dégradé de gris un peu délicat dans une photo pleine page du décollage, rien à redire sur le rendu des couleurs. Les dessins, les documents scannés, mes photos, celles de la NASA... tout est joliment imprimé :)

Livre photo Auchan Photogénie
Livre photo Auchan Photogénie
Livre photo Auchan Photogénie

Si vous tentez l'aventure du livre photo chez Auchan, n'oubliez pas de spécifier lors de votre commande le code BLOGETE2010 pour bénéficier d'une réduction de 7€! (à valoir pour toute commande d’un livre photo à partir de 19,90€ avant le 30 septembre 2010).

Clin d'oeil

Nous aussi, on a un squelette de brachiosaure sur le frigo!

squelette brachiosaure buki

mercredi 15 septembre 2010

Planètes et Satellites

Hier soir, j'ai profité d'un passage relativement tôt en soirée de l'ISS au dessus de nos têtes pour faire veiller un peu les petiots... On a finalement raté l'ISS (j'imagine pourtant qu'elle est toujours là-haut!) mais on en a profité pour sortir le télescope, et jeter un coup d'œil sur la Lune et sur Jupiter.

Les petiots ont repéré sans peine les satellites, et quand je leur ai demandé à quoi cette idée de planète et de satellite leur faisait penser (genre, à la Terre et à la Lune?), je ne m'attendais pas à la réponse qui a fusé:

- Zotra!
- Mais, si, tu sais bien, la planète de Thémis et Noumaïos... même qu'ils allaient en vacances sur l'un des satellites!




lundi 13 septembre 2010

Ah!

Encore un arc-en-ciel, allez-vous me dire...

Arc-en-ciel au zénith

Certes, mais celui-là, il était au zénith!

dimanche 12 septembre 2010

Inception

Maintenant que tout le monde a fini d'en parler, je me suis enfin décidée à le voir... c'est effectivement le genre de film dont on ressort en demandant à la ronde l'interprétation qu'a chacun sur telle ou telle scène pour vérifier que l'on a bien tout compris, sachant que je ne crois pas un seul instant qu'il soit possible de tout comprendre!



L'histoire, donc, c'est celle d'un homme (incarné par Leonardo DiCaprio) qui monte une équipe pour relever un défi que tout le monde juge impossible - à part lui... vous, je ne sais pas, mais moi, j'ai trouvé que toute cette partie du film était particulièrement dans la lignée des "Ocean's ..." à la fois dans la réalisation et dans le propos. La mission, c'est d'infiltrer les rêves de l'héritier d'un quasi-monopole, et de le convaincre de dissoudre ce monopole... d'abandonner en quelque sorte ce qui fait sa fortune.

Reliés par une machine, voilà donc notre équipe et l'héritier partageant un premier rêve, dans lequel ils partagent un second rêve, dans lequel ils partagent un troisième, dans lequel... jusqu'à ce qu'il devienne presque impossible pour les protagonistes comme pour nous de distinguer le rêve de la réalité. A moins que la réalité de départ n'ait été qu'un rêve?

Inception, c'est une suite de tiroirs (de poupées russes, de miroirs... choisissez votre référence!) qui pourrait se prolonger jusqu'à l'infini, le temps s'écoulant plus lentement dans les rêves que dans la réalité - le vrai problème, c'est de déterminer où se trouve le premier élément, et au premier visionnage, je crois bien que les scénaristes n'ont pas voulu prendre position sur ce sujet...

Ceci dit, au-delà du côté cérébral, c'est aussi un film d'action très efficace... et une belle histoire d'amour passionnel, qui se poursuit dans le subconscient de l'un après la mort de l'autre... quand le rêve devient un échappatoire à la réalité au point de devenir la seule réalité qui importe.

Pour terminer, si l'élégance des costumes vous a frappé -et pour ma part ce fut le cas- jetez donc un œil sur cette interview :)

Réalisé par Christopher Nolan. Avec Leonardo DiCaprio, Marion Cotillard, Ellen Page. Sorti le 21 juillet 2010.


samedi 11 septembre 2010

Bouquet Final

Pleine de préjugés, je n'aime pas les films français, et je n'aime pas non plus ni Gérard Depardieu, ni Didier Bourdon. C'est vous dire à quel point j'avais peu d'espoir de m'amuser devant Bouquet Final. A priori. Parce qu'en fait, malgré ses défauts sus-cités, j'ai quand même passé un très bon moment devant cette comédie pleine de clichés et sans réelles surprises, ce qui est quand même un rien mystérieux.

L'histoire, c'est celle d'un jeune homme aux parents bohèmes, qui tente de renier ses origines artistiques pour un poste de directeur commercial... dans une entreprise de pompes funèbres. Et le voilà plongé la tête la première dans un milieu que nous souhaiterions tous éviter, entre les soins posthumes des corps, les négociations commerciales autour d'un cercueil et les familles éplorées - ou non.



Manque de chance, c'est au grand-père de la femme de sa vie, avocate, qu'il vend pour 25.000€ de babioles funéraires. Et puis d'ailleurs, il n'a jamais osé lui avouer son revirement de carrière...

C'est une histoire de morts, de deuils, de drames, mais surtout un joli hommage à la vie; celle qui continue, celle qui reprend, et celle qui naît. Bref, la vie de tous les jours, dans laquelle il faut mordre à pleine dents pour garder le sourire!

Réalisé par Michel Delgado. Avec Didier Bourdon, Bérénice Bejo, Marc-André Grondin, Gérard Depardieu. Sorti le 5 novembre 2008.


< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .