Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 16 janvier 2011

Chevreuils dans la brume

Comme tous les matins, les chevreuils sont là! Je les compte tous les jours, les chasseurs ne sont pas avares de coups de feu en ce moment...

Chevreuils dans la brume

Chevreuils dans la brume

Chevreuils dans la brume

Chevreuils dans la brume

vendredi 14 janvier 2011

La Floride, épisode II, J9: Islands of Adventure & The Wizarding World of Harry Potter

Le grand jour est arrivé, aujourd'hui nous n'allons pas nous contenter, comme il y a six mois, d'entrevoir le Wizarding World of Harry Potter au-delà des arbres ou au travers d'une palissade. Non, aujourd'hui, nous allons fouler les allées de Hogsmeade!

Honeydukes, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogsmeade, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogsmeade, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Impossible de prévoir quelle sera l'affluence pendant la journée, mais le parc ouvre une heure plus tôt pour les résidents des hôtels Universal, et tout le monde se dirige au pas de course vers le Wizarding World of Harry Potter! Nous y sommes accueillis par le Hogwarts Express, mais notre objectif premier, c'est The Forbidden Journey qui se situe à l'intérieur du château, l'attraction la plus moderne au monde!

Hogwarts Express, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Nous devons obligatoirement laisser nos sacs dans des casiers à l'entrée de l'attraction, mais le personnel tolère les petits appareils photo et les portables... Le parcours de la file d'attente est immense, mais à partir du moment où l'on passe sous la serre d'Hogwarts, quantité de détails attirent notre regard. Quant à l'intérieur du château, c'est une pure merveille... on en regretterait presque de ne pas y passer des heures à patienter!

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

La serre, l'entrée du château, le phoenix, le bureau de Dumbledore, la salle des portraits, la classe de Defense Against the Dark Arts, la salle commune de Gryffindor... autant de lieux parcourus qui sont devenus si familiers au fil des livres et des films, et que l'on traverse soudain...

Représentez-vous les personnages des portraits qui s'animent, parlent, passent d'un tableau à un autre!

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Représentez-vous le Sorting Hat en train de vous donner les consignes de sécurité! Représentez-vous être reçu par Dumbledore dans son bureau, avant de rencontrer votre trio préféré qui complote pour vous épargner un cours d'histoire!

Hogwarts, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

L'attraction en elle-même est une sorte du super-cinéma dynamique suspendu à un rail, qui vous promène dans une alternance de scènes projetées sur d'immenses écrans qui vous enveloppent, et dans des décors composés d'animatronics. C'est une promenade en balai qui commence au-dessus d'Hogwarts, qui dégénère avec l'attaque d'un dragon, un détour par la forêt où l'on échappe de peu à Aragog et sa progéniture (à notre 6ème et dernière fois, en fin de journée, j'hurlais encore!), le saule cogneur, un match de quidditch interrompu par des dementors, et un retour triomphal à Hogwarts... Je pourrais vous dire que c'est très bien fait, mais c'est bien plus que cela... c'est... magique!

Nous enchaînons tout de suite deux tours avant de nous rendre chez Ollivander's (JK Rowling elle-même a donné son accord pour cette entorse aux livres)... côté magasin seulement, et non côté spectacle... Sur 30 personnes qui sont admises simultanément pour ce mini "show", une seule seulement aura le droit d'être choisie par une baguette magique. Tant pis, nous choisirons donc nous-mêmes :) En plus, les petiots savent exactement quelles baguettes ils veulent -celle de Dumbledore pour le plus grand, celle de Harry pour le plus petit- mais dans le magasin, des centaines de boites... celles de tous les personnages des livres, bien sûr, et quantité d'autres!

Ollivander's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Ollivander's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando



C'est l'heure de nous présenter au Three Broomsticks, où nous avions effectué une réservation!

The Three Broomsticks, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Le petit déjeuner est ultra-copieux, et autour de nous, au plafond ou sur les murs, nous voyons parfois passer l'ombre d'une chouette ou d'un balai...

The Three Broomsticks, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Direction les roller-coasters pour grands, il y a six mois nous embarquions dans le dragon de feu et le dragon de glace, il s'agit désormais de deux dragons tout droit issus de l'un des challenges de la Coupe de Feu... Les décors intérieurs et extérieurs ont été largement revus!

Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Le jardin d'Hagrid est au cœur du troisième roller-coaster, le vol de l'Hippogriffe, que les enfants vont faire, refaire, re-refaire, re-re-refaire... et moi aussi. Lors de la montée, la vue est imprenable sur Hogwarts et sur Islands of Adventure. Sans compter qu'on est salués par Buckbeak lui-même!

Hagrid's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hagrid's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Sur une petite place, des animations ont lieu régulièrement, que ce soit les jolies danseuses de Beauxbatons, les fiers gaillards de Durmstrang... ou encore la chorale de Hogwarts!

Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Parce que l'on ne peut pas passer là toute la journée, direction Jurassic Park... Nous sommes au premier rang de notre bateau, et je ressors suffisamment trempée pour laisser les petiots et l'Homme y retourner seuls une seconde fois. Nous déjeunons non loin des Ptéranodons, et je profite de la table pour écrire mon courrier. Autant j'ai complètement arrêté depuis des années d'envoyer des cartes postales, autant ce coup-ci, je ne veux pas rater le cachet de la owl-post d'Hogsmeade. Ceci dit, vu que les cartes postales que j'ai choisies ne rentrent pas dans les enveloppes du set de correspondance que je viens d'acheter, y coller trois timbres relève du challenge. Bref.

Direction Le Temple de Poséidon, et nous filons ensuite faire, re-faire, et faire à nouveau Spiderman. Il s'est mis à dracher, mais s'il ne fait pas froid, nous endossons quand même des ponchos pour éviter de garder sur le dos tout le reste de la journée nos vêtements trempés... Et puisque nous sommes désormais équipés, l'Homme emmène les petiots faire les attractions qui mouillent VRAIMENT tandis que je retourne à Hogsmeade flâner dans les magasins qui sont un réel plaisir pour les yeux!

Honeydukes, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Zonko's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Zonko's, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Une heure plus tard, nous retournons tous ensemble faire The Forbidden Journey, avant de voler à nouveau plusieurs fois en hippogriffe... et de déguster une butterbeer (bière sans alcool créée spécialement pour le parc), qui nous séduit tous les 4!

Le jour tombe... c'est l'heure de jeter un dernier regard vers les toits enneigés, il nous reste des attractions à faire avant l'heure de fermeture, et en particulier l'immense roller-coaster de Hulk!

Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogsmeade, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Honeydukes, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

Hogsmeade, Wizarding World of Harry Potter, Orlando

L'heure venue, nous quittons le parc à regrets... quel enchantement!

Islands of Adventure, Orlando

Islands of Adventure, Orlando

Le dîner, ce sera au restaurant NBA, devant un écran géant qui diffuse... du basket (!), puisque notre premier choix, le restaurant NASCAR, est fermé pour cause de soirée privée, et que l'attente au second, le Hard Rock Café, s'annonce beaucoup trop longue!

A l'hôtel, je découvre via le Twitter de la NASA que le décollage de Discovery a été reporté du 3 au 4. Zut, plus moyen de repousser notre retour une nouvelle fois... je me surprends à espérer qu'elle ne partira pas non plus le 4, qu'on ne la rate pas de si peu!

jeudi 13 janvier 2011

La Floride, épisode II, J8: Universal Studios

Changement d'hôtel aujourd'hui, nous dormirons ce soir au Loews Royal Pacific, au sein même du Universal Resort. Nous déposons dés le matin nos valises dans la chambre, la voiture au parking, et empochons les Express Plus qui nous permettront de passer en priorité dans toutes les attractions. Il nous reste ensuite à marcher une dizaine de minutes le long d'un canal jusqu'à l'entrée du parc...

Six mois après notre première visite, nous voilà donc de retour à Universal Studios... qui a revêtu ses couleurs d'Halloween. Il faut bien dire que pendant tout le mois d'octobre le parc est ouvert certains soirs pour des soirées spéciales, interdites aux moins de 14 ans! Au programme, rencontres effrayantes dans les rues, attractions exclusives basées sur des décors de films d'horreur célèbres, et bien sûr les "rides" qui font la réputation du parc. Très honnêtement, ce que j'en ai vu sur internet m'a semblé tout à fait terrifiant :)

Halloween Universal Studios Orlando

Halloween Universal Studios Orlando

Halloween Universal Studios Orlando

Nous connaissons bien les lieux, notre parcours est rodé... la vraie différence, c'est que Pitchoun #2 a grandi des quelques centimètres nécessaires pour être admis dans l'attraction de La Momie!

Nous enchaînons les attractions: le roller coaster Rip Ride Rock It, Twister, La Momie, Les Dents de la Mer, Men In Black, Les Simpsons... pas grand monde dans le parc, et avec nos Express Plus nous n'attendons littéralement jamais plus de 5 minutes!

Universal Studios Orlando

Nous déjeunons dans "notre" restaurant au rythme du rock n' roll avant de reprendre notre exploration du parc: ET, un roller-coaster à la mesure des petiots et dans lequel ils enchainent les tours les bras levés, une zone de jeux destinés à mouiller les téméraires, Terminator...

En sortant de Terminator, justement, nous trainons longuement dans le magasin adjacent, très orienté Science-Fiction... Les petiots essaient les pistolets mitrailleurs en tous genres tandis que les grands s'extasient devant les modèles "réduits" de Terminator et les reproductions à l'échelle 1 de Darth Vader, R2D2 ou Alien.

Terminator Universal Studios Orlando

Star Wars Universal Studios Orlando

Et c'est ainsi que j'aurai le droit à un beau sourire du grand gaillard qui vient de jouer sur scène, sous nos yeux, le rôle de Schwarzenegger. J'suis tellement surprise par sa ressemblance avec Terminator et son apparition subite près de moi que je ne pense même pas à lui demander de poser avec nous ;)

Alléchés par la promesse d'un spectacle de magie, nous entrons dans une petite salle et prenons place autour d'un magicien qui démontre les "tours" vendus dans le magasin adjacent: la petite lumière qui disparaît et réapparaît dans des endroits improbables, les pièces de monnaie qui lévitent, le paquet de cartes Svengali, les balles qui apparaissent et disparaissent, le portefeuille qui prend feu... Évidemment (!) nous ressortons avec un kit (dispo en ligne sur www.theatremagic.com). Vous serez heureux d'apprendre que depuis l'Homme maitrise la lumière, et se débrouille pas mal aux cartes... Même sans avoir le temps de s'entrainer aux manipulations, connaître les trucs est assez jouissif ;)

Jimmy Neutron, Shrek, Animal Actors... Nous terminons notre journée devant la DeLorean et la locomotive Jules Verne de la trilogie Retour Vers Le Futur...

Delorean, Back to the Future, Universal Studios Orlando

Jules Verne Train, Back to the Future, Universal Studios Orlando

Direction la Bubba Gump Shrimp & Co pour le dîner, avant de retourner tranquillement à pied à notre hôtel...

Bubba Gump Shrimp & Co, Universal Studios Orlando

mercredi 12 janvier 2011

La Floride, épisode II, J7: Astronaut Hall of Fame & Rainforest Café

J'ai eu tout le temps de cogiter pendant la nuit au départ retardé de Discovery et aux changements dans notre programme qui s'imposent... Après un bon petit déjeuner et une concertation familiale, j'appelle l'hôtel dans lequel nous devions dormir ce soir pour annuler notre réservation, avant de prolonger d'une nuit notre séjour dans celui dans lequel nous sommes. Nous irons bien à Titusville aujourd'hui pour visiter le Hall of Fame, mais nous n'avons plus aucune raison de dormir sur place puisque la navette ne décollera pas demain. CQFD.

Avant de prendre la direction de la côte, nous passons par l'aéroport pour voir si nous pouvons reculer d'une journée notre départ... Je suis reçue au guichet par une employée d'United Airways qui porte une splendide robe rouge au décolleté audacieux, plumes, perles et strass et semble sur le point de sortir danser le charleston dans un club à la mode. Au guichet voisin, c'est une pirate qui accueille les voyageurs... Nous sommes le 31 octobre, pas de doutes! Pas de problème pour modifier nos billets, même si du coup nous partirons un peu plus tôt en journée le 4 novembre.

Direction Titusville et le Astronaut Hall of Fame, un espace consacré en particulier aux astronautes tandis que le Kennedy Space Center est très centré sur les fusées et les missions. Nous le visiterons dans des conditions exceptionnelles, nous y croiserons moins de dix personnes!

"Shoot for the moon. Even if you miss it, you will land among the stars." Les Brown



Au fil des missions, nous découvrons des vitrines qui reprennent des articles de journaux, des objets contemporains, des souvenirs personnels, des outils, des journaux de bord, des artefacts en tous genres...

Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Comme toujours en visitant avec des enfants, pas le temps de tout lire, loin de là, mais les objets exposés "parlent" aux petiots, et nous traduisons les explications de tout ce qui nous interpelle.

Mercury Spacesuit, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Mercury cockpit, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Les missions Mercury, donc.

Admirez au passage ce bel objectif utilisé par les photographes de LIFE...

Objectif Photo, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Et ces appareils photos qui ont pris les premières photos de notre Terre depuis l'espace!

Appareil Photo, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Après Mercury, les missions Gemini...

Gemini capsule, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Et enfin Apollo... La tragédie d'Apollo I est largement évoquée, et c'est très émouvant de lire le télégramme envoyé par les époux Ford aux parents de Roger Chaffee, ou de relire cette citation de Gus Grissom...

Gus Grissom, Ed White, Roger Chaffee, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Et si je suis très émue, les petiots sont eux-aussi ébranlés par l'idée que les astronautes savaient qu'ils prenaient de très gros risques dans leur métier, qu'ils risquaient de mourir, mais qu'ils pensaient que ça en valait la peine. Je crois qu'ils ont compris ce jour là que depuis toujours, partout, des pionniers risquent leur vie pour faire avancer l'humanité.

La mission Apollo XI...

Apollo XI, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Apollo XI, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Apollo XI, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Apollo XI, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Apollo XI, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Dans le Hall of Fame, nous déambulons en cherchant l'astronaute américain ayant participé au plus de missions... Et c'est John Young qui détient le record en ayant volé sur Mercury, Apollo, et en navette spatiale.

John Young, Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Les vitrines suivantes esquissent avec des objets personnels un portrait des premiers astronautes avant qu'ils n'intègrent la NASA: pilotes de chasse pour la Navy ou l'Air Force, vétérans du Vietnam, boy-scouts, sportifs accomplis... J'espère que tout cela sera un modèle pour les petiots ;)

Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

Il nous reste à explorer la dernière salle, dans laquelle on peut se promener sur le sol lunaire, faire atterrir une navette spatiale, essayer des casques... et tenter le simulateur. L'Homme passe le premier, en éclaireur... suivi par les petiots et moi-même. Aucun d'entre nous n'appuiera sur le bouton rouge d'arrêt d'urgence!

Astronaut Hall of Fame, Titusville, Florida

"Once our helpers had the three of us tied down securely, they patted us on the shoulder, hopped out and closed the hatch. It went CLANG like a dungeon door and we knew it was too late to knock and say: Hey, open up. I've changed my mind" Jim Irwin, Apollo 15


Nous reprenons la voiture direction Cracker Barrel pour un déjeuner très tardif (il est déjà plus de 14h!) avant de retourner vers Orlando où nous terminerons l'après-midi dans la piscine (avec toboggan!) de l'hôtel... et dans le jacuzzi.



Direction Downtown Disney pour la soirée... Les petiots enfilent à nouveau leurs combinaisons d'astronautes, et s'arrêtent consciencieusement dans tous les spots de Trick or Treating pour récupérer des friandises!

C'est le soir d'Halloween, et nous nous arrêtons ici pour écouter une histoire, là pour un groupe qui joue en live... Notre objectif de la soirée, c'est le Rainforest Café - qui appartient au même groupe que le T-Rex Café dans lequel nous avons dîné hier soir.

Downtown Disney, Titusville, Florida

Le décor est à nouveau exceptionnel; entre les aquariums, les insectes géants sur les arbres, les fleurs qui s'ouvrent et se ferment dans la canopée au rythme des orages, les murs d'eau, les animaux qui s'animent... on en prend plein les yeux!

Downtown Disney, Rainforest Café, Titusville, Florida

Downtown Disney, Rainforest Café, Titusville, Florida

Downtown Disney, Rainforest Café, Titusville, Florida

C'est Halloween, mais pour nous c'est aussi les six ans de Pitchoun #2, et le dessert sera un volcan en éruption apporté en chanson par les serveurs...

mardi 11 janvier 2011

Venus

Ce matin au réveil, je découvre dans le ciel un bel alignement, dont le point le plus brillant est la planète Vénus, qui se dévoile dans le télescope sous la forme d'une demi-lune.
Le temps de sortir l'appareil photo sur le joli trépied apporté par le Père Noël, et hop!

Planète Venus janvier 2011

Plus d'informations sur le ciel de janvier ici, sur le site de Ciel & Espace.


lundi 10 janvier 2011

La Floride, épisode II, J6: Hollywood Studios & Disney Village

Nous partons pour Hollywood Studios à 9h30 le ventre vide, nous nous sommes levés tellement tard (!) que l'hôtel venait de fermer la salle à manger, sans considération aucune pour le fait que nous aurions bien pris un petit-déjeuner. Grumpf. Dans le parc, les restaurants ne sont pas encore ouverts, du coup on en profite pour attaquer direct par des sensations fortes.

Seconde surprise du jour, impossible de détenir simultanément des FastPass pour plusieurs attractions... Vu que nous venons de prendre des Fastpass pour la Hollywood Tower of Terror, nous nous retrouvons à faire la queue au Rock N' Roller Coaster. Mine de rien, on prend vite goût à passer en priorité partout ;)

A Paris, c'est une attraction réservée aux "grands", mais ici, en Floride, les petiots prennent place avec nous... un peu impressionnés mais surtout enthousiasmés par le départ "canon" qui se déroule sous nos yeux dans la file d'attente. Pour tout vous dire, non seulement le départ est corsé, mais c'est la première fois que les petiots effectuent un looping... harnachés comme nous le sommes, je ne vois même pas Pitchoun #2 qui est assis à côté de moi (et vu la musique d'Aerosmith plein pot, je ne risque pas de l'entendre) mais à la descente, les deux petiots sont tout sourire!

Dans la foulée, on prend la direction de la Hollywood Tower of Terror, vous savez, cet ascenseur qui monte, chute, remonte, re-chute, remonte encore, et re-chute histoire de vous donner un aperçu de la gravité. Tout le monde décolle sur son siège, et l'expérience ne plait que très moyennement à Pitchoun #2, qui refusera catégoriquement d'y retourner. Du coup, en le refaisant plus tard, j'emprunterai avec lui un autre ascenseur, en coulisses, pour effectuer un child swap. Avant de me faire broyer la main quelques minutes après par l'inconnu assis à côté de moi dans l'ascenseur infernal ;)

Hollywood Studios

Entre-temps les restaurants ont ouvert, et nous en profitons pour déjeuner d'une pizza avant d'aller assister au spectacle d'Indiana Jones. Sur la scène devant nos yeux, c'est toute la magie du cinéma. Les décors apparaissent et disparaissent, nous plongeant tour à tour dans un temple sud-américain, sur un marché du Maghreb, ou encore sur une base militaire. Et c'est ainsi que nous revivons le tournage de scènes mythiques, à grand renfort de bagarres et d'explosions!

Indiana Jones, Hollywood Studios

Indiana Jones, Hollywood Studios

Plus tard, au détour d'une allée, l'entrée de l'attraction Star Tours, malheureusement fermée pour cause de rénovation... Avec Alien, que nous croiserons plus tard, ça fait deux franchises qui sont présentes à la fois dans les parcs Disney et Universal!

Star Wars, Hollywood Studios

Du côté du Light, Motors, Action! show, les cascades se font en voiture, à moto, en camion, et même en jet-ski, dans un décor sensé figurer un petit village du sud de la France!

Lights! Motors! Action!, Hollywood Studios

Lights! Motors! Action!, Hollywood Studios

Lights! Motors! Action!, Hollywood Studios

Le Backlot Tour commence par le naufrage d'un bateau dans la piscine sous nos yeux, avec comme acteurs des membres de l'assistance. Le tout est filmé et monté dans la foulée afin d'apprécier toute la magie des effets spéciaux...

Le tour en tramway, lui, ressemble en tous points à celui de Paris, sans grandes surprises, donc, même si on prend beaucoup de plaisir en sortant à regarder de près costumes et des décors...

Darth Vader, Star Wars, Hollywood Studios

Alien, Hollywood Studios

Pirates of the Carribean, Hollywood Studios

Nous retournons à l'heure indiqué sur notre Fastpass au Rock N' Roller Coaster... pour découvrir qu'il est en panne. Zut. Du coup, on enchaîne une parade, Le Monde de Narnia, Stitch... avant de faire trèèès longuement la queue pour l'attraction Toy Story, qui en valait finalement largement la peine!

Nous revenons régulièrement au centre du parc pour prendre des nouvelles de notre roller coaster... qui ne rouvrira pas de la journée. Il nous reste à nous laisser enchanter par le spectacle féérique de La Petite Sirène avant de quitter Hollywood Studios, avec quelques regrets de ne pas avoir pu refaire de looping.

Nous reprenons la voiture direction Downtown Disney... où se trouvent restaurants et magasins ouverts jusque tard dans la soirée. Nous sommes la veille d'Halloween, et tout en déambulant, les petiots se livrent à du Trick or Treating aux points indiqués, et posent même avec un Pumpkin Man pour une belle photo souvenir!

En attendant l'heure de dîner, nous filons au Lego Store... dont nous repartirions bien les bras chargés. Pour ma part, je repère la navette impériale Star Wars (bien que je ne dirais pas non au Faucon Millenium), ainsi que la navette Adventure...

Lego Store, Downtown Disney

Les petiots, eux, prennent la pose avec un immense Woody, et s'extasient devant les Lego Harry Potter...

Lego Store, Harry Potter, Downtown Disney

Lego Store, Harry Potter, Downtown Disney

Le magasin a également toute une section de briques vendues au poids...

Lego Store, Downtown Disney

... sans compter les porte-clefs...

Lego Store, Downtown Disney

... et le mur de personnages!

Lego Store, Disney Village

Dehors, une grande aire de jeu sur laquelle les petiots construisent des voitures, qu'ils testent ensuite dans une joyeuse ambiance sur des plans inclinés qui figurent des pistes de course, le tout sous l'œil vigilant d'un T-Rex en Lego.

Lego Store, T-Rex, Downtown Disney

T-Rex qui fait écho au restaurant dans lequel nous avons prévu de dîner...

T-Rex Café, Downtown Disney

L'endroit est immense (690 couverts), et la décoration est stupéfiante, que ce soit la salle sous-marine avec ses immenses aquariums, le glacier, la forêt tropicale, le désert... Tout autour de nous les animatronics s'agitent et rugissent, et l'ambiance lumineuse et sonore change régulièrement.

T-Rex Café, Disney Village

Notre serveur invite les petiots à se balader en attendant que le repas soit servi, et ils ne se font pas prier pour explorer les différentes salles...

T-Rex Café, Disney Village

T-Rex Café, Disney Village

En sortant du restaurant, la foule est un petit peu moins dense, mais nous sommes tous les 4 trop fatigués pour trainer dans les magasins... Nous retournons donc tranquillement à la voiture, qui nous ramène à l'hôtel tout proche.

Quand j'émerge de la salle de bains, tout le monde dort déjà... Et je découvre via le Twitter de la NASA que le décollage de Discovery, qui devait avoir lieu le surlendemain, soit le 1er novembre, a d'abord été reporté au 2, puis au 3 novembre, une heure à peine avant celui de notre avion de retour. Damned.

dimanche 09 janvier 2011

Version hivernale

gâteau au yaourt en forme de sapin

Version de circonstance du gâteau préféré des petiots, qu'ils préparent d'ailleurs eux-mêmes! J'avais ramené les flocons de notre voyage aux US du mois d'octobre, mais en y regardant de plus près, ils sont Made in Germany ;)


samedi 08 janvier 2011

En cherchant bien...

... on doit pouvoir trouver un ou deux poils propres :)

poney shetland

Navette Spatiale Lego (ref 10213)

Mon coup de cœur parmi les Lego déposés sous le sapin, c'est cette navette spatiale, la dernière en date créée par la marque... Il existe d'autres modèles vintage, le 8480 en Lego Technic et le 7470 qui faisait partie d'une série comportant également une Saturn V et une mission vers Mars. Je les guettais depuis plusieurs mois sur Ebay, avant de tomber sur celle-ci dans un magasin Lego aux US :)

Le jouabilité est excellente et l'ensemble est harmonieux, même si les proportions ne sont pas respectées, comme le montre la comparaison avec notre maquette en bois à l'échelle 1/100ème.

Lego navette spatiale 10213

Découverte aux US, donc, mais achetée en France directement sur le site Lego, nos valises contenaient déjà la maquette d'une Saturn V à l'échelle 1/100ème ;)

jeudi 06 janvier 2011

(Qu'est-ce que ça va être demain...)


mercredi 05 janvier 2011

Vide-dressing

J'avais à peine commencé à feuilleter le livre The Fashion File: Advice, Tips, and Inspiration from the Costume Designer of Mad Men que j'ai éprouvé une irrésistible envie de mettre de l'ordre dans mon dressing. Efficace, non?

Je n'ai pas, ce faisant, retrouvé de belles pièces de designer que j'aurais pu revendre (ça m'aurait étonné, aussi), ni même de modèle démodé mais dont le tissu serait si exceptionnel que j'aurais éprouvé une irrésistible envie de me jeter sur une machine à coudre. D'un autre coté, n'ayant pas de machine à coudre, c'était aussi bien.

Je n'ai pas déniché de bijoux vintage, les pièces les plus anciennes que je possède remontent aux 80's, et pour être franche, je ne me vois pas encore les remettre. Ceci dit (regardons le verre à moitié plein), dans 40 ans mes petites-filles seront peut-être d'un tout autre avis!

boite à bijoux

Mais, mais, mais... si je n'avais pas fait régulièrement de tri dans mes affaires, le Levi's acheté en 1992 dans un second-hand store de la Nouvelle Orléans n'aurait-il pas fait un parfait "boy-friend jean"? Et puis, ne serait-ce pas un peu ironique que de trier régulièrement son dressing, pour mieux écumer ensuite les friperies à la recherche de la parfaite pièce vintage dont se serait débarrassée une inconsciente?

Je crois qu'il faut que je me replonge dans le livre.



mardi 04 janvier 2011

Incroyable...

Pendant que je me lamentais sous les nuages qui m'ont caché l'éclipse, Thierry Legault, lui, se trouvait au Sultanat d'Oman pour réussir une incroyable photo... Non seulement il a photographié le soleil partiellement éclipsé, mais il a surtout photographié l'ISS passant devant le soleil éclipsé!

Comme il l'explique, 3 plans différents sur sa photo: l'ISS à 400 kms, la lune à 400000 kms et enfin le soleil à 150 millions de kms. Le transit de l'ISS devant le soleil a duré 0.86s. Félicitations Thierry!

Cliquez donc sur le lien suivant pour la photo en haute résolution sur son site: Thierry Legault

(Et oui, sous cet angle, on confondrait presque l'ISS avec un Tie-Fighter!)

lundi 03 janvier 2011

Eclipse partielle de soleil, mardi 4 janvier 2011

Bon, renseignements pris, les maîtresses de mes enfants n'ont rien de prévu pour l'éclipse de demain matin... Dommage, celle-ci se passe pourtant sur le temps scolaire, et les éclipses de soleil -même partielles- ne sont pas si fréquentes!

Si le phénomène vous intéresse, je vous recommande de télécharger la liste des horaires pour 110 villes de France sur ce site: www.eclipse-glasses.com et de vous armer de lunettes spéciales (il est encore temps de passer chez un opticien près de chez vous, voire chez un pharmacien... pour peu qu'ils s'intéressent vaguement au phénomène, ils auront commandé quelques paires).

Et si vous ne trouvez pas de lunettes, faites un vœu cette nuit (ça tombe bien, nous sommes en pleine période des quadrantides) pour que le soleil soit caché demain par une épaisseur de nuage ou de brouillard juste suffisante pour regarder l'éclipse à l'œil nu ;)

Un p'tit lien pour les enfants, sur le site de l'ESA (Agence Spatiale Européenne).

dimanche 02 janvier 2011

Megamind

Pour le dernier jour des vacances, on s'est dit qu'on allait emmener les pitchouns au ciné... Je partais plutôt pour Raiponce et sa chevelure magique, mais les petiots préféraient Megamind. Bien leur en a pris :)

L'histoire, c'est celle de deux extra-terrestres de deux planètes différentes qui déboulent le même jour sur Terre. L'un, Metroman, endosse immédiatement le rôle du super-héros... et l'autre se résous finalement à celui du méchant, puisqu'il en faut bien un. Et c'est sur la chanson Bad to the Bone qu'il décide de devenir le plus bad boy des bad boys. A cet instant, j'étais déjà conquise!



Et notre bad boy, Megamind, se trouve donc bien dépourvu lorsqu'il se débarrasse enfin de son ennemi juré après avoir (encore) enlevé la jolie journaliste Roxanne Ritchi alors qu'il s'était (une nouvelle fois) évadé de prison. Il s'ennuie donc tellement qu'il décide de créer un super-héros contre lequel il pourra ensuite se battre!

C'est savoureux, c'est drôle, c'est romantique, c'est touchant... et comme d'habitude, grands et petits trouvent chacun leur compte dans ce joyeux mélange d'émotion, de comédie, d'action et de second degré!



Quant à la Bande Originale... je l'ai trouvée parfaite. Entre les morceaux écrits par Hans Zimmer et les grands standards interprétés par Elvis, AC/DC, Guns n' Roses, Michael Jackson... je me suis bien amusée. Ah, rien de tel que le sens de la mise en scène des méchants!



Réalisé par Tom McGrath. Date de sortie cinéma: 15 décembre 2010.

vendredi 31 décembre 2010

Pas de résolutions, bonnes résolutions?

Je déteste les résolutions. Il faut les prendre, il faut les révéler, et puis ensuite plus moyen de s'y dérober, il faut s'y tenir... Evidemment, plein d'enthousiasme et rendu euphorique par le Champagne, on en prend plusieurs, qui paraissent de plus en plus impossibles à tenir au fil des jours. Mais bon, une résolution, c'est une résolution. On ne va tout de même pas avouer qu'on a un peu surestimé ses possibilités! Alors on tient le coup bon gré mal gré, et on se pourrit l'année.

Du coup, je comptais bien ne pas en prendre non plus pour 2011. Mais comme on a un p'tit peu suggéré aux petiots que c'est une tradition qu'ils pourraient adopter histoire de les motiver à changer deux ou trois bricoles (!) dans leur comportement, j'ai réfléchi à l'insu de mon plein gré à deux ou trois résolutions que je pourrais prendre, moi aussi. Sauf que plus l'échéance arrive, et moins j'en ai le courage :)

Elles sont prises, vos bonne résolutions à vous?

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .