Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 27 octobre 2007

Les Chemins de la Dignité (Men of Honor)

Bon, ce qu'il y a de bien avec les histoires vraies, c'est généralement que si elles ont fait l'objet d'un film, c'est qu'elles sont belles et terribles à la fois. En contrepartie, c'est rarement une franche partie de rigolade.

Ce film, c'est la vie d'un jeune homme noir qui s'engage dans la Navy dans les années 50. Et à cette époque là, les seuls postes occupés par les noirs sont dans les cuisines des navires où règne encore une forme de ségrégation. Excellent nageur, Carl va tout faire pour intégrer l'école des plongeurs sauveteurs de la Navy, où il va gagner ses galons à la seule force de sa volonté, de son courage et de son obstination, envers et contre tous. Il va résister aux humiliations, aux vexations, et aux menaces incessantes. Blessé des années plus tard suite à un acte héroïque, Carl va demander à être amputé et appareillé pour pouvoir reprendre le service actif. Et ses adversaires d'autrefois vont devenir ses meilleurs alliés dans cette ultime bataille contre une hiérarchie qui applique des règles strictes au lieu de regarder la valeur des hommes.

men of honor les chemins de la dignité
Photo copyright UFB

Ce que j'ai trouvé terrible, c'est que la ségrégation, on l'imagine toujours nettement moindre que ce qu'elle a été réellement. J'ai peine à imaginer combien cela devait être insoutenable d'être noir à cette époque là, et on sait bien qu'encore aujourd'hui, même si la ségrégation a été abolie dans les textes, dans la vie de tous les jours, c'est loin d'être le cas.

Réalisé par George Tillman Jr. Avec Robert De Niro, Cuba Gooding Jr., Charlize Theron. Sorti le 2 mai 2001.

Etes-Vous un Vrai Jedi?

Allez, fan ou pas fan, je vous propose d'aller répondre aux questions de ce quizz... personellement, j'avais adoré la première trilogie dans ma jeunesse (Han Solo...), et beaucoup moins la seconde. J'aurais du avoir 21, j'ai cliqué deux fois sans réfléchir ;)

Quizz Star Wars

vendredi 26 octobre 2007

Ah les Profs...

... z'ont toujours des idées tirées par les cheveux pour les devoirs à faire à la maison.

Idiomatique

Ce matin, en supervisant l'habillage des petiots, Pitchoun #1 me racontait qu'un petit garçon était tombé dans les pommes à l'école...

Pichoun #1: Il marchait sans regarder où il allait, il est tombé en arrière en glissant sur les pommes, parce que ça glisse, les pommes, et il s'est cogné la tête.
Moi: Il y a des pommes à l'école?
Pichoun #1: Oui, oui, il a glissé à cause des pommes.
Moi: C'est pas plutôt arrivé chez lui? Il n'y a pas de pommes dans la cour... si?
Pitchoun #1 (avec le renfort de Pitchoun #2 qui reprend l'histoire au début): Non, non, c'était à l'école, je l'ai vu.
Moi: Et les pommes, tu les as vues?
Pitchoun #1: Non. Mais il est tombé dans les pommes.
Moi: Aaaaaaaaah, ces pommes-là :)

jeudi 25 octobre 2007

Tonalités Oranges

coucher de soleil

coucher de soleil

mercredi 24 octobre 2007

Pourquoi fêter Halloween?

"Halloween", qui se fête le 31 octobre, signifie "All Hallow's Eve" soit, littéralement, "veille de la Toussaint". Cette fête traditionelle remonte au 7ème ou 8ème siècle, après la montée du christianisme. Puisqu'il convenait de célébrer les Saints le jour de la Toussaint, les ennemis de l'église décidèrent d'adorer le diable le soir d'Halloween. Parallèlement, les druides célèbrent leur Nouvelle Année le 31 octobre. Ils croient au surnaturel (en particulier aux fantômes et aux sorcières) et allument à cette occasion des feux de joie pour honorer le dieu du soleil et faire fuir les mauvais esprits.

Ce sont les immigrants Irlandais qui amenèrent avec eux la coutume d'Halloween au Nouveau Monde. Les citrouilles décorées (Jack o' Lantern) doivent leur nom à un Irlandais nommé Jack qui aimait jouer des tours au Diable et dont la légende dit qu'après sa mort il continua à errer dans le monde des vivants avec pour seule possession un navet évidé dans lequel brûlait une braise éternelle. "Trick or Treating", le fait d'aller de maison en maison pour demander une friandise, fut instaurée par les fermiers irlandais qui allaient ainsi de fermes en fermes pour rassembler de la nourriture pour le village.



J'ai passé l'année scolaire 1991-1992 dans une famille américaine, avec deux enfants plus jeunes que moi, et j'ai vraiment gardé un super souvenir de cette fête... Imaginez que vous êtes dans votre supermarché habituel par une belle fin d'octobre et que vous faites vos courses...Ô surprise, vos M&M's, d'habitude multicolores sont exclusivement oranges et noirs, vos pâtes habituelles sont en forme de sorcières et de fantômes, et sur le parking s'étendent des potirons à perte de vue... De retour chez vous, votre promenade du soir dans le voisinage vous transporte quant à elle au sein d'un mauvais film d'épouvante. Bruits de chaînes à gauche, fantôme qui flotte dans le vent à droite... Télévision et radio s'en donnent également à coeur joie, et personne n'échappe aux histoires traditionelles, maintes fois contées, mais toujours aussi savoureuses ! J'avoue volontiers avoir fait le "trick or treating" et être revenue à la maison avec un plein sac de friandises, quelques quarters (pièces de 25 cts), et nombre d'émotions (trouille, ébahissement, stupéfaction, surprise etc.).

Halloween, pour moi qui aime le surnaturel, ça a aussi toujours été une imagerie sympathique... qui tombe en plus juste après mon anniversaire, chouette prétexte donc pour une décoration peu orthodoxe pour la fête, voire l'excuse d'une soirée déguisée. Je suis donc du 29 octobre, et ne me demandez pas comment je me suis débrouillée, mais Pitchoun #2 est né un 31 octobre...

(Jetez un oeil sur mes autres billets sur le thème d'Halloween!)

Citrouilles Halloween

citrouille halloween sorcière

citrouille halloween

citrouille halloween maison hantée

citrouille halloween scoubidou

... et je sais avoir fait un magnifique cavalier sans tête une année, mais je ne remets pas la main dessus. Ce serait pourtant étonnant que je ne l'ai pas photographié ;)

Tous ces patrons de découpe ont été trouvés sur internet, en faisant des recherches sur "carving patterns halloween" ou "stencil halloween". Il suffit ensuite de scotcher le patron sur la citrouille, et de découper (en l'ayant évidée et desépaissie au préalable).

Par exemple ici ou .

(Jetez un oeil sur mes autres billets sur le thème d'Halloween!)

mardi 23 octobre 2007

SpiderMan 3

Bon, pour commencer, je n'ai jamais accroché à Toby Maguire, ni à son personnage de Peter Parker. Je ne suis pas fan de l'acteur, et je n'aime pas les super héros qui ont ce côté "nerd". Le gars super intelligent mais complètement emprunté dans ses relations sociales, en particulier avec les femmes, ça me gonfle. Et Spiderman, c'est quand même le champion de ce point de vue là. Difficile de faire plus blaireau, je le trouve absolument insupportable et ça me dépasse complètement qu'un type aussi... nul puisse séduire et garder une femme comme M-J, belle, sensible et qui mérite un homme tellement moins égocentrique. Genre Harry Osborn, qui, avec un bon coup sur la tête redevient un type absolument charmant... et qui est en plus très beau gosse, ce qui ne gâche rien. Remarquez, jamais au grand jamais on ne me ferait monter sur une toile d'araignée géante, même pour regarder des étoiles filantes dans les bras de mon amoureux.

spiderman 3
Copyright © Gaumont Columbia Tristar Films

(Ne vous affolez pas sur cette photo, c'est bien le seul moment d'intimité, et l'instant le plus chaud de la scène, c'est la météorite qui tombe sur Terre...)

Ce qui m'a plu dans ce film, donc, c'est le Peter Parker sous l'influence de l'entité extra-terreste... Le changement de coiffure ne le rend pas plus beau (ça c'est pour Mission Impossible 12), mais le voir cruel, agressif, revenchard, profiteur et super sûr de lui, ça nous change. Sa démarche façon Travolta dans Saturday Night Fever, "Hé Bébé, je sais que tu me trouves irrésistible!", c'est un plaisir. Ridicule... mais intéressant.

L'histoire du film... Alors que M-J se fait virer de Broadway et se retrouve à postuler pour un job de serveuse/chanteuse, Peter, lui, traverse une très bonne période. Adulé par tout NY, heureux dans ses études, amoureux de M-J qu'il compte demander en mariage (tout en ne lui prêtant plus guère d'attention), notre Peter a la tête qui enfle. Au point d'offrir très maladroitement un baiser à l'une de ses camarades de classe, son binôme même, qu'il a sauvé avec panache d'une mort certaine.

Crowd: [cheering] Kiss him! Kiss him!
Peter Parker: Go ahead, lay one on me!
Gwen Stacy: Really?
Peter Parker: Yeah! They'll love it!



Et de fil en aiguille, son univers bascule. Il ne comprend pas M-J ("That was OUR kiss!"), se fait souffler un poste de photographe au journal, et découvre que le vrai meurtrier de Ben Parker, Flint Marko, est en liberté. Parasité par un symbiote extra-terrestre qui transforme même son costume, Peter se met à écouter son côté obscur, au point de tuer pour la première fois, de briser la carrière d'Eddie Brock, son concurrent au journal... et de se venger de M-J qui a été forcée par Harry de rompre avec Peter. Libéré de son symbiote, Peter doit maintenant secourir M-J qui se trouve aux mains de Venom et de l'homme-sable... grâce au soutien du nouveau Bouffon, alias Harry.

Je vous ai déjà dit que Harry est extrèmement séduisant? Comment ça, oui? Il est sublime en fait, autant quand il fait la cuisine que quand il écoute son meilleur ami raconter que sa nana l'a quitté pour un autre... "Je sais, l'autre, c'est moi". Il est extraordinaire dans le rôle du mec dingue d'amour pour une nana qui en aime un autre moins séduisant, pauvre et pathétique (oui, sa mise en scène de sa demande en mariage, sérieux, il n'y a pas d'autre mot que pathétique...). Et quels yeux!

Et c'est finalement une jolie histoire, qui traite surtout de la rédemption et du pardon. Et je pense que la symbolique de l'Église (via ses cloches) est là pour renforcer cette idée. Harry voit au-delà des apparences, et enterre sa rancoeur, prouvant ainsi que l'on vit (ou meurt) dans de meilleures conditions si l'on est en paix avec soi-même et avec les autres. Peter a la volonté de se débarasser de son symbiote qui lui donne pourtant une force et une assurance inhabituelles... mais le prive d'une vraie valeur humaine, la compassion. Et c'est cette compassion lui permet d'écouter les explications de l'homme-sable avant de lui pardonner. C'est aussi un film qui traite des choix que nous faisons...parce que nos choix révèlent qui nous sommes réellement, cf les natures profondes de Eddie...

Peter Parker: Eddie, it's the suit. You've got to take it off.
Eddie Brock: Yeah, you'd like that, wouldn't ya?
Peter Parker: I've been there, Eddie. The power; it feels good. But you'll lose yourself to it. It'll destroy you. Take the suit off Eddie, it's not too late!
Venom: ["Thinking" about it before masking up] Nah... I like being bad. It makes me... happy...


... et de Harry.

Peter Parker: Whatever comes our way, whatever battle we have raging inside us, we always have a choice. My friend Harry taught me that. He chose to be the best of himself. It's the choices that make us who we are, and we can always choose to do what's right.

Je crois qu'il n'y a vraiment rien à redire aux effets spéciaux, et il y a réellement de très belles images... le film est un poil lent à démarrer, même si je suppose que c'est voulu, pour nous faire détester le sirupeux Spider-Man rouge, et adorer le bleu, qui ne manque pas de c*******, lui.

spiderman 3
Copyright © Gaumont Columbia Tristar Films

Réalisé par Sam Raimi. Avec Tobey Maguire, Kirsten Dunst, James Franco. Sorti le 01 Mai 2007.

Desperate Housewives épisode 4x04, If There's Anything That I Can't Stand

Je dois avouer que je ne suis pas une grande fan du comique de situation, et cet épisode, centré en particulier sur Susan et ses susâneries, en est rempli. Évidemment ça ne m'a pas empêchée de sourire, mais j'ai une nette préférence pour les épisodes plus dramatiques...

Allez, 5 grandes intrigues dans cet épisode... La première, c'est celle de Susan, absolument décidée à se faire aimer des nouveaux voisins, un couple homosexuel. Sauf que Susan cumule gaffes sur gaffes en faisant leur connaissance, avant de se résoudre à enfermer leur chien dans son garage pour obtenir leur reconnaissance éternelle. Cela tourne bien sûr à la catastrophe, au grand dam de Mike, furieux à l'idée de devoir rembourser un costume à 2000$.

Second fil rouge, la grand tante de Dylan, décidée à soulager sa conscience avant de mourir en révélant à la jeune fille ce que sa mère et elle lui ont fait... je dois avouer que Dylan est tellement nouille à ce propos que ça commence à m'agacer un peu, même si évidemment il n'y a aucune chance que l'on découvre le pot aux roses en ce début de saison. Ceci dit, l'agonie de la grand tante musicalisée par Dylan qui répète son violoncelle, c'était joliment réalisé.

Bree se retrouve trahie involontairement par Andrew, qui, pour se venger gentiment de sa maman qui refuse de le laisser conduire un scooter, organise une "baby shower" surprise avec l'aide de Susan, Gabrielle et Lynette. Pour couronner le tout, il pousse le bouchon jusqu'à inviter l'ex belle-mère de Bree, la mère de Rex... la confrontation tourne au vinaigre, et Bree se retrouve obligée d'avouer la grossesse de Danielle et le stratagème mis en oeuvre... Exaspérée, elle révèle même le nom du couvent où elle a enfermé Danielle... et sa belle-mère va aller l'y chercher subrepticement à l'issue de l'épisode.

Séquence un peu triste pour Lynette... Au moment de faire l'amour pour la première fois depuis des mois, Tom est rebuté par le crâne chauve de sa femme qui a déchiré sa perruque... conseillée par Gabrielle, Lynette se compose un personnage ultra-sexy avec une perruque rousse, ce qui émoustille Tom qui remettrait bien le couvert de la même manière les soirs suivants, tandis que Lynette aimerait, elle, retrouver leur complicité d'avant le cancer, sans artifices. Un peu surprise par l'auto-critique de Lynette ("I'm a cancer bitch"), qui oublie bien vite (1) à quel point elle a tout fait pour cacher son cancer envers et contre tout, et (2) combien Tom, lui, est absolument insupportable lorsqu'il souffre.

Et enfin, je dois avouer avoir pensé un instant qu'Edie était enceinte, mais ce que lui annonce son gynéco, c'est qu'elle abrite une population de charmantes petites bêtes dans une partie... un peu... intime de son corps. Le souci, c'est qu'évidemment il faut aussi traiter Carlos... et par extension Gabrielle... et Victor. J'aime toujours beaucoup les dialogues entre Gabrielle et Carlos, à la fois drôles et spontanés... et j'ai beaucoup apprécié voir Gabrielle jouer l'infirmière pour épouiller son homme. Malheureusement le produit utilisé a une odeur caractéristique, qu'Edie ne manque pas de remarquer chez Victor, avant de percuter... Et c'est fichtrement bien réalisé et filmé.

Mention spéciale à l'introduction et à la conclusion de l'épisode, centrées sur les "pests"... celle de la ville, alias les rats, les mouches, les cafards... et celles de la banlieue... Susan, entre autres!

Captures d'écran (et commentaire) chez La Sorcière.

Titre Canal +: Messieurs mes voisins

lundi 22 octobre 2007

Avoir la légèreté d'une plume...

dimanche 21 octobre 2007

Pochoirs Halloween

Vous je ne sais pas, mais moi, à Angers, j'ai plus de chances de trouver un million d'euros sous le sabot d'un cheval que des pochoirs Halloween dans un magasin. P'tit tour sur internet, donc, pour trouver des "stencils" à imprimer.

Au milieu de tas de GIFs format timbre poste et visiblement dessinés avec Paint en moins de deux minutes, j'ai trouvé ce site... C'est celui de la marque de chocolat Hershey's, comme quoi, même les sites commerciaux peuvent être parfois plus institutionnels que publicitaires.

Les pochoirs présentés sont en fait des "carving patterns" (c'est à dire des patrons pour creuser sa citrouille d'Halloween), mais avec un peu de bon sens, c'est facile de les convertir en pochoir pour peinture.

J'ai donc sauvegardé les dessins pour pouvoir les redimensionner idéalement sur une feuille A4 (pas trop près des bords tout de même), et les imprimer sur des feuilles cartonnées (typiquement, les chemises standard qui doivent être du 200 grs). Atelier "découpage au cutter" ensuite pour les grands, et voici le résultat:

pochoir halloween

(Je dois même avouer avoir recyclé les pièces embouties des chauves-souris et du chat en éléments de déco...)

décoration halloween

Bon, le plus important, ça va quand même être de tester avec de la peinture ;) Les petiots piaffaient d'impatience ce matin, il semblerait qu'une face du frigo ne soit pas encore complètement recouverte...

****************************

Une demi-journée plus tard, j'édite mon billet... pas de soucis pour la peinture :)

peinture pochoir halloween

peinture pochoir halloween

Allez, je rajoute une autre adresse sur laquelle trouver des patrons de découpe, en d'autre termes, des "carving patterns" ou "stencils": Pumpkin Masters.

(Jetez un oeil sur mes autres billets sur le thème d'Halloween!)

Pâte à Sel Halloween

Il y a des années, j'avais acheté dans un magasin "Loisirs et Création" ces emporte-pièces d'Halloween.

emporte pièces halloween

Depuis, chaque année, dans la plus pure tradition américaine, je fais des petits gâteaux aux délicieuses formes effrayantes. Je me demande même si ce n'est pas une recette de peKa que j'ai utilisée l'année dernière, tiens.

Vu que les petits aiment bien mettre les mains à la pâte (dans tous les sens du terme!) j'ai organisé un atelier pâte à sel Halloween le week-end dernier, et on a mis en peinture nos créations hier... Avec l'expérience, je pense qu'il faut conserver une bonne épaisseur de pâte pour que la peinture (étalée au doigt) ne se glisse pas dans les reliefs. Les sujets les plus réussis sont les plus épais (on fera mieux pour Noël!).

pate a sel halloween

Il me reste quelques aimants... conversion toute trouvée donc pour certains, direction le frigo, et je pensais fixer les autres sur des piques en bois pour agrémenter les pots des plantes d'intérieur.

(Jetez un oeil sur mes autres billets sur le thème d'Halloween!)

Peinture au Pochoir: production d'hier

Il y avait un soleil magnifique mais visiblement Pitchoun #2 avait envie d'une activité qui se fait avec Maman. Et la peinture, c'est sûr, je suis sur leur dos en permanence pour la logistique ;)

Et en cherchant dans mon stock de pochoirs, je me suis rendue compte que je n'en avais guère qui colleraient à Halloween... à part peut être le dragon qu'on a fait en noir et en orange, du coup. D'où mon bricolage de ce matin... voir ce billet.

peinture au pochoir enfant maternelle

Séchage sur le réfrigérateur, en attendant de savoir quoi en faire :) (j'ai un peu honte des traces de doigt sur le frigo... pardon.)

Longs Courriers

J'en prendrais bien un, tiens...

avions soleil couchant

avions soleil couchant

samedi 20 octobre 2007

Fruits d'Automne

On ne revient jamais les poches vides de nos expéditions diverses: châtaignes, marrons, glands, pommes de pins variées... au final, en vrac dans un panier, je trouve ça plutôt joli.

châtaignes marrons glands pommes de pins décor automne

châtaignes marrons glands pommes de pins décor automne

châtaignes marrons glands pommes de pins décor automne
(Non, Tequila, ça ne se mange pas...)

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .