Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 16 mars 2012

Où il est question de l'Aquatube et des enfants...

Quand on a des enfants, on tente à chaque instant de les éduquer le mieux possible, mais aussi de leur inculquer de bonnes habitudes. Dire bonjour, merci, tenir une porte, laisser passer quelqu’un, sourire… et remplacer le rouleau de papier toilette quand il est fini.

Geste qui semble un peu insignifiant, mais qui est finalement d’une grande valeur pour la prochaine personne qui vient dans une humble posture de ses flancs alourdis décharger le fardeau.

Pardon ? Non, ce n’est pas de moi, c’est extrait d’un célèbre poème écrit par Alfred de Musset à George Sand !

Mais je diverge. La reconnaissance s’exprime rarement, mais vous pouvez être sûr d’entendre hurler si jamais le rouleau vide resté sur le dévidoir était le dernier et que le plus proche se trouve à 20 mètres de là, au fond du cellier.

Quand on dresse éduque des enfants, il est donc important de les habituer à prendre le temps de remplacer le rouleau terminé au lieu de quitter les toilettes au galop pour reprendre le jeu un instant abandonné.

Avant, il fallait jeter le rouleau dans la poubelle. Et la poubelle, franchement, peu importe qu’elle soit propre et ne renferme pas la moindre peau de banane ou le moindre reste de pâtes, les enfants n’ont pas non plus la moindre envie d’y toucher. Se rouler dans la boue au rugby, ce n’est pas un souci, mais faire basculer un rouleau de papier toilette vide dans une poubelle, pas question.

Heureusement, Lotus a inventé Lotus Aquatube, le premier rouleau de papier toilette que l’on peut jeter directement dans les toilettes ! Une fois terminé, évidemment. Il ne bouche pas les canalisations, il est recyclable, biodégradable  et même… compostable !



Certes, si vous aviez l’habitude de réaliser des dinosaures au moyen de rouleaux de papier toilette les mercredis, ça risque de ne pas vous arranger. Mais franchement, il était peut-être temps d’arrêter, non ?

Alors pour fêter cette nouveauté, Lotus organise un casting vidéo pour trouver les 3 prochaines de leur prochaine publicité. Intéressé ? Réalisez une vidéo de 30sc max, sous forme de témoignage avec beaucoup d'humour et postez la sur le site www.casting-aquatube.fr ! Ensuite, invitez vos amis à voter pour vous pour gagner. 25 participants seront tirés au sort pour gagner des caméscopes numériques, alors n'hésitez plus.

Article sponsorisé

lundi 31 janvier 2011

Destination Savoie Mont Blanc

Allez, dans moins d'un mois maintenant, je serai sur les pistes - que j'espère bien blanches et ensoleillées ! En attendant, je vous propose de découvrir la destination Savoie Mont Blanc, et, pourquoi pas, de gagner votre prochain séjour au ski !

Alors, Savoie Mont Blanc Tourisme, c'est l'appellation sous laquelle sont réunis les départements de la Savoie et de la Haute Savoie et leurs 110 stations... bien connues des amateurs de poudreuse et de sensations -et pas seulement sportives ! Là, comme ça, tout de suite, je vous citerai bien les stations de Courchevel, Les Gets, Les Menuires, Avoriaz, Chamonix, Morzine, Saint-Gervais, Val Thorens... et des domaines skiables aux noms aussi prestigieux que Les Portes du Soleil ou Les Trois Vallées. Pour ma part, ces noms m'évoquent de délicieux souvenirs !

Si vous faites partie des addicts qui ont un iPhone, je vous invite à télécharger l'application Ski Contest, à effectuer quelques descentes en utilisant votre téléphone comme bâton de ski... et à revenir ensuite poster ici vos résultats, nous verrons bien qui se débrouille le mieux :)

 Jeu concours Savoie Mont Blanc

Et si en plus d'avoir un iPhone vous êtes aussi sur Facebook, rendez-vous sur ce mini site pour envoyer des cartes postales virtuelles et personnalisées à vos amis... un avant-goût du plaisir que vous aurez bientôt à dévaler les pistes, ou à savourer un délicieux vin chaud dans un cadre extraordinaire. Pensez également à jeter un coup d'œil sur la page fan facebook de Savoie Mont Blanc pour découvrir les derniers bons plans en date !

Ceci dit, pas de panique si vous n'avez ni iPhone (quoiqu'il y a aussi une application Androïd!), ni Facebook... vous pouvez tenter votre chance au Ski Contest directement sur le mini site, et si vous le préférez, vous pouvez simplement laisser vos coordonnées pour participer au tirage au sort.

A gagner, deux séjours à Tignes et Châtel, avec hébergement au cœur de la station et forfaits mécaniques... Laissez-vous tenter !

 Jeu concours Savoie Mont Blanc

Billet sponsorisé par Adrider

jeudi 26 août 2010

Livre photo (made in Auchan Photogénie)

Depuis que je suis revenue de mon voyage Floride/NY du mois d'avril, et encore plus depuis que j'en ai rédigé le compte-rendu, je caresse l'idée d'en faire un livre-photo. Je tiens absolument à en garder un souvenir que les enfants pourront feuilleter (versus regarder les photos sur la télé) et lire afin qu'ils en cultivent le souvenir... oublier un tel voyage n'est pas une option, mais ils sont encore très jeunes pour en garder longtemps un souvenir impérissable!

L'album photo "classique" n'étant pas la solution idéale pour combiner à la fois textes et photos, je voulais donc me tourner vers le livre-photo... pour en avoir déjà vu chez de grands voyageurs (clin d'œil à KC et Tom), l'impression des photos était très belle, la mise en page attrayante, et l'allure finale vraiment superbe. Un livre que l'on n'hésite pas à placer en évidence dans sa bibliothèque. Cerise sur le gâteau, pas de soucis pour en avoir deux, voire trois exemplaires - un pour nous, un pour chacun des petiots... le temps de réalisation est fixe!

Ceci dit, avoir une certitude et se lancer dans le projet, c'est pas (du tout) la même chose.

Nous étions partis en Floride pour voir le décollage de Discovery, la mission STS-131, mais l'aventure de la mission a commencé bien avant le départ, notamment en suivant les brèves publiées par la NASA et l'un de "nos" astronautes au cours des entrainements et des répétitions du grand jour. En résumé, j'avais là matière à faire un second livre-photo qui mêlerait mes clichés du jour J, ceux publiés par la NASA, et bien sûr mes textes.

Contactée la régie Adrider pour tester la solution livre-photo mise en place par Auchan, c'est donc celui-là que j'ai décidé de réaliser...

La solution Auchan

Auchan met à disposition, au choix, une interface web en ligne et un logiciel... tout en précisant que le logiciel est plus adapté aux projets complexes... je l'ai donc téléchargé et installé en deux coups de cuillère à pot! Ce logiciel n'est pas seulement créatif, il permet en fait un accès rapide à toute l'offre photo d'Auchan, qu'il s'agisse de simple tirages à la réalisation de livres, mais également l'impression sur différents supports (bois, toile, porcelaine, tissu, tapis de souris...).



Tout est pris en charge au niveau du logiciel: affichage des tarifs et présentation des différentes solutions (ces deux points sont actualisés automatiquement à chaque fois que vous lancez le logiciel), réalisation des livres, choix des photos à imprimer, des supports, la commande, et enfin, l'envoi de tous vos fichiers chez Auchan. A noter que pour ma part, l'envoi du livre complet (60 images) n'a pris que 7-8 minutes, ce qui était plutôt une bonne surprise vu que ma connexion internet atteint dans ses bons jours la vitesse moyenne d'un escargot asthmatique.

Les Plus

- La variété des formats proposés: papier photo ou papier standard 200gr, de 21*15cm à 44*30cm (cf site internet)... en tout, Auchan propose 4 livres-photo différents, tous disponibles dans plusieurs tailles, en bref, l'embarras du choix.

- Le choix de la solution, pour ma part le livre photo Élégance horizontal format A4, se fait facilement et rapidement. Quelques clics, et vous disposez sous les yeux de vos 26 pages blanches, qu'il ne vous reste qu'à remplir de manière inspirée.

- La mise en page est très bien gérée grâce au magnétisme. Tous les objets placés, qu'il s'agisse d'une photo ou d'un texte, affichent une ligne en pointillés lorsque vous les déplacez pour les aligner facilement, si vous le souhaitez, sur d'autres objets.

- Les gabarits de mise en page, destinés à accélérer la création du livre, et ce en toute harmonie!



- Pour les livres-photo, le logiciel propose de nombreux effets (mes goûts allant vers la sobriété, je n'en ai utilisé que trois...), de nombreux fonds imprimés et monochromes (là encore, je n'ai utilisé que du noir), et 5 possibilités de couverture en simili-cuir.




- Les images n'ont absolument pas besoin d'être recadrées ou redimensionnées dans un autre logiciel... directement dans l'interface, on peut "zoomer" sur une partie de l'image (une icône d'avertissement s'affiche quand la résolution de l'image ne le permet plus), ou la déplacer à l'intérieur du cadre (cf les onglets photo/cadre ci-dessous). La rotation des images est également prise en charge.




- Côté pratique, vos tirages et autres réalisations peuvent être retirés dans un Auchan près de chez vous... ou sont envoyés à domicile (avec frais de livraison).

Les Moins

- La documentation contenue à l'intérieur du logiciel est insuffisante à mon goût. J'aurais bien aimé trouver quelque part des informations plus techniques... par exemple la taille minimale d'un objet auquel on applique des effets, des informations sur les effets (rognage, mise à l'échelle...), les marges d'impression ou ne serait-ce que la résolution d'impression nécessaire/recommandée. Ceci dit, c'est certainement une déformation professionnelle.

- Un certain flou artistique... J'ai créé de petites images symbolisant des messages Twitter pour légender certaines photos, images auxquelles j'ai appliqué l'effet "scotch". Le message d'avertissement qui s'affiche pour toutes est suffisamment vague ("Attention: le résultat ne sera pas optimum dans le format sélectionné") pour que je ne sache pas comment corriger le tir... s'agit-il d'un problème de ratio hauteur/largeur, ou de résolution? Le support technique, contacté par mail, m'a répondu en substance que souvent, c'était quand même suffisant, et que je devais me fier à l'aperçu. Ceci dit, si l'aperçu 3D est fort joli, je n'ai pas trouvé comment zoomer dans l'aperçu 2D, ce qui permettrait pourtant de juger effectivement du rendu!



Mon avis
En terme de réalisation, je suis très contente du résultat tel que je le vois à l'écran... je ne peux qu'espérer que l'impression sera à la hauteur de mes attentes puisque je publie ce billet avant d'avoir reçu le livre. Promis, je vous le montrerai. Et enfin, avec un peu de bon sens, le logiciel est facile à utiliser, je lui en ai certainement demandé plus que ce pourquoi il a été conçu au départ, et il faut bien reconnaître que malgré quelques frustrations, il s'en est bien tiré!

Alors si vous aussi l'aventure du livre-photo vous tente, je vous invite à essayer l'offre Auchan, qui a eu l'amabilité de me communiquer un code de réduction rien que pour vous (ou presque!). Lors de votre commande, spécifiez donc le code BLOGETE2010 pour bénéficier d'une réduction de 7€! (à valoir pour toute commande d’un livre photo à partir de 19,90€ avant le 30 septembre 2010).

Billet sponsorisé par Adrider

lundi 31 mai 2010

Envie de vacances? Tentez le Jura!

C'est bientôt les vacances, et je suppose que vous recevez, tout comme moi, pas mal d'offres dans votre boite aux lettres. Pour changer un peu des voyagistes traditionnels qui vous proposent de lézarder sur une plage sans âme,  je vous propose de faire un tour sur le site Famille en vacances sur lequel vous découvrirez quantité d'idées originales de vacances actives à passer en famille!


Si vous êtes parent, vous savez déjà que passer ensemble de bonnes vacances, ce n'est pas forcément aussi simple qu'il n'y paraît (et si vous n'êtes pas encore parent, autant que vous l'appreniez maintenant!). Le plaisir de se retrouver ensemble 24 heures sur 24 peut vite se transformer en enfer sans un minimum de préparation... (et de bonne volonté, mais c'est un autre problème!). C'est donc tout l'intérêt des thématiques «canaliser leur énergie», «insuffler de la magie dans la découverte  et «partager le plaisir» évoquées sur le site, et illustrées par des exemples concrets d'activités à faire lors d'un séjour 100% plaisir dans les Montagnes du Jura.



Plus qu'un simple site internet touristique, famille-en-vacances.fr c'est surtout un portail communautaire qui permet à chacun d'échanger à propos de leurs vacances futures ou passées, de découvrir de nouveaux loisirs, de commenter, de noter les astuces, de proposer des idées, de télécharger des coloriages...



Allez donc y faire un tour tout de suite, et n'oubliez pas de tenter votre chance au jeu-concours afin de peut-être gagner l'un des 3 séjours dans les Montagnes du Jura ou l'un des 400 lots de jeux en bois Vilac (fabriqués dans le Jura) qui sont mis en jeu.

Article sponsorisé

vendredi 28 mai 2010

Fêtez les mamans avec Marionnaud!



Je dois avouer que j'aime beaucoup le visuel de Marionnaud pour cette Fête des Mères... En public, on se plaint toutes à l'idée de recevoir un collier de nouilles, mais en privé, quelle femme n'en rêve pas secrètement?

Mais pour être complètement honnête, si je pouvais avoir à la fois le collier de nouilles fabriqué avec amour par le Pitchoun, de ses petites mains à lui, ET le parfum, je ne m'en plaindrais pas!

Ceci dit, en ce moment, je lorgne plutôt sur la gamme Once upon a time, au nom fort évocateur, que sur les parfums, même en coffret cadeau! A force de lire moult compliments sur ses bienfaits jeunesse, je me laisserais presque tenter... mais revenons plutôt à nos moutons mamans.



Parce que le collier de nouilles finalement, c'est comme le Saint Graal, on en entend beaucoup parler, mais on ne l'a jamais entre ses mains :) Cette année, rien n'a encore filtré, si ce n'est du côté de Pitchoun #2, très fier de réciter son poème à table il y a quelques jours, gestes à l'appui...

Ma main est une fleur (il présente la main)
Mes doigts sont des pétales (il ouvre les doigts)
Je t'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ... (il pointe chaque doigt, du pouce à l'auriculaire avec l'index de l'autre main)
PAS DU TOUT ! (il met les 2 poings sur les hanches)
Vilaine petite fleur! (il frappe la main ouverte)
Je sais bien que maman m'aime de tout son cœur! (il dessine un grand cœur dans le vide avec les 2 index)

Alors pour cette Fête des Mères, je vous propose de jouer sur ce blog avec Marionnaud pour gagner par tirage au sort un coffret surprise, qui pourra être une carte cadeau d'une valeur de 50€, un mini set de maquillage, un parfum, ou encore un coffret Couvent des Minimes.

Pour participer, il vous suffit de laisser ici un commentaire dans lequel vous raconterez en quelques mots le pire cadeau de Fête des Mères que vous ayez reçu... ou offert ;) Vous avez jusqu'au dimanche 30 mai minuit pour jouer!

Article sponsorisé

jeudi 11 mars 2010

Branché commerce? Pensez ICD!

Aujourd'hui, un billet spécial pour les plus jeunes d'entre vous, oui, ceux qui ont la chance d'être encore étudiants, avec des rêves plein la tête et encore toutes leurs illusions à propos du monde professionnel. Je ne voudrais pas être rabat-joie, mais si vous ne faites pas maintenant le bon choix concernant votre avenir... vous finirez comme moi vous pourriez bien avoir à recommencer de zéro plus tard, pour ma part, je ne compte plus autour de moi les "vieux" de mon âge qui reprennent leurs études ;)

Si les mots "commerce" et "marketing" ne vous font pas fuir, jetez donc un coup d'œil à la formation proposée par l'ICD sur ses campus en plein centres de Toulouse et de Paris, et qui vous emmènera jusqu'au BAC+5... Pour avoir fréquenté à la fois les bancs de la Fac (des deux côtés, d'ailleurs, en tant qu'étudiante, puis en tant que prof) et ceux d'une grande école, pas de doutes à avoir, l'école est extrêmement confortable. Les étudiants y sont suivis individuellement, soutenus, encouragés, et ne perdent pas un temps colossal à résoudre des problèmes administratifs et logistiques.



Et même si les formations en Fac sont plus professionnalisantes aujourd'hui, rien ne vaut une école dans laquelle les cours sont dispensés par des pros en activité, les stages sélectionnés pour leur intérêt... et qui vous oblige à passer au minimum un semestre à l'étranger, l’école ayant des partenariats dans le monde entier. Cerise sur le gâteau, si vous choisissez d’intégrer le programme franco-chinois, vous prendrez illico une longueur d’avance sur tous vos petits camarades en ce qui concerne la compréhension de la culture business asiatique, qui est radicalement différente de la notre, évidemment ! (où serait le challenge, sinon ?)



Vous retrouverez bien entendu sur le site internet de l’ICD les dates des prochaines portes ouvertes, ainsi que toutes les formalités d’inscription.

Article sponsorisé

mercredi 13 janvier 2010

Une envie-déco? Recyclez vos emballages!

Vous, je ne sais pas, mais pendant ces fêtes de fin d'année j'ai largement pesté contre les bennes de recyclage ultra-pleines dans la commune, et presque autant contre tous ces gens qui du coup déversaient leurs cartons et leurs bouteilles plastiques à côté. Même avec un éclairage festif, une pile de déchets reste une pile de déchets, surtout que nous n'avions pas de neige pour jeter un voile pudique par-dessus. 'Fin bref!

Du coup, je trouve que le groupe Unilever avec son site Pour tout vous dire a une excellente idée en ce début d'année en nous incitant à regarder ses emballages non pas comme un mal nécessaire, mais comme une source potentielle d'amusement, seul(e) ou en famille, et une mine d'idées déco qui ne demandent qu'à être exploitées. Je suis persuadée que comme moi, vous vous êtes déjà extasié(e) devant l'ingéniosité ou la praticité d'un emballage pendant la durée de vie du produit. Alors pourquoi ne pas réutiliser ensuite cet emballage à une autre fin?

bricolage récupération décoration unilever lipton boite à bijoux

Pour tout vous dire, la récupération et l'utilisation des emballages n'est évidemment pas une idée neuve, mais quand les idées sont originales, les fiches bien rédigées et que tout est réuni sur un même site internet, ça facilite grandement le passage à l'acte!

Au-delà de la brico-déco plus traditionnelle, je vous invite donc à jeter un coup d'œil sur les fiches qui vous expliqueront comment transformer en plumier un emballage de glaces Magnum, et en cache-pot les bâtonnets en bois de ce mêmes glaces.

Comment ça, ce n'est pas de saison? Transformer les briques de soupe Knorr en vases, ça vous paraîtrait plus approprié? Et les boites de thé Lipton en pot à crayon ou en mini boite à bijoux?

bricolage récupération décoration unilever knorr vase

Sur ce, je vous quitte, j'ai une furieuse envie de bricoler :) (Billet sponsorisé par Adrider)

mardi 05 janvier 2010

Le Livre des Choses Perdues, par John Connolly

Je lis rarement un livre à reculons, mais il faut bien reconnaître qu'avec ce Livre des Choses Perdues, ce fut le cas. Je ne saurais vous dire combien de fois je l'ai reposé après avoir lu seulement quelques pages, mais c'est arrivé souvent, au point que l'Homme m'a plusieurs fois demandé pourquoi je continuais à le lire. La réponse est simple, je ne pouvais pas abandonner le héros dans de telles circonstances, et il fallait que je Sache (avec un S majuscule, oui).

David est un jeune garçon de 12 ans, qui se croit bien malheureux puisque quelques mois après la mort de sa maman, son père lui a imposé une belle-mère... et un demi-frère. Décidé à fuir Londres qui subit des bombardements quotidiens (c'est la seconde guerre mondiale), le père de David emmène sa nouvelle famille dans une grande battisse de laquelle ont disparu quelques dizaines d'années plus tôt un jeune garçon de son âge et sa sœur adoptive. Entrainé dans un monde qui devrait n'être qu'imaginaire mais qui semble bien réel, David va être confronté à toutes sortes de situations plus dangereuses, plus horribles, plus macabres et plus terrifiantes les unes que les autres. Dérivées des contes qu'il aime lire ou basées sur les peurs des adultes qui l'entouraient chez lui, ce n'est qu'en affrontant ces périls qu'il pourra rentrer chez lui... et apprécier ce qu'il a, plutôt que de regretter ce qu'il a perdu ou ce qu'il n'aura jamais.

Premièrement, je dois dire que j'ai trouvé assez horrible de voir les contes de notre enfance être détournés, déformés et dénaturés de la sorte, je n'étais pas une grande fan des contes de manière générale, mais je pense que John Connolly a définitivement réussi à me guérir de Blanche-Neige ou de La Belle au Bois Dormant, que je ne pourrai jamais plus lire sans songer à cette version malsaine et dépravée.

Deuxièmement, tout cela m'a beaucoup fait penser à deux films vus ces derniers mois... Les Frères Grimm pour cette manière de pervertir la littérature enfantine classique, et Le Labyrinthe de Pan, qui entraîne lui aussi un enfant qui subit la guerre et la haine des hommes au quotidien au cœur d'un monde encore plus vicié. Sincèrement, j'ai été dégoûtée par les horreurs auxquelles est confronté David, je ne sais pas si c'est le fait d'être mère qui dérègle mes critères ou si j'aurais pu aimer ce livre à une époque, mais clairement, aujourd'hui, j'ai beau avoir un goût certain pour le fantastique, je ne peux pas adhérer à un livre comme celui-là. Le livre est sorti simultanément en octobre 2009 en édition adulte et jeunesse... l'adolescence est peut être effectivement le meilleur âge pour le lire, celui auquel on peut être confronté aux mêmes problèmes psychologiques que David (la mort d'un parent, l'impression de ne pas être compris ou aimé, la peur de la différence...). C'est aussi un âge auquel on cherche à s'affirmer et à prouver que l'on est sorti de l'enfance, et j'imagine que ces détournements de contes sont un moyen comme un autre d'y arriver!

Et pour terminer, j'ai été déroutée au début par l'écriture de John Connolly... je serais curieuse à ce propos de jeter un coup d'œil à la version originale, histoire de voir si la traduction accentue ou non le fait que John écrit principalement à destination des enfants. Les phrases sont (très) courtes, le vocabulaire est pauvre, les explications sont exhaustives... et au final, j'ai trouvé l'ensemble fatiguant à lire pour un adulte.

Merci à la team Ulike.net pour sa confiance, et n'hésitez pas à aller consulter d'autres critiques sur le site Ulike.net, je dois avouer que la mienne détonne au milieu des éloges, il en faut donc pour tous les goûts, ça se confirme! A noter enfin que ce roman a reçu le Grand prix littéraire du web du roman étranger, décerné par Les Chroniques de la Rentrée Littéraire.

Tout ceci étant dit, si vous êtes intéressé par ce bouquin, laissez-moi un p'tit mot dans les commentaires, je ferai un tirage au sort pour choisir la personne à qui je l'enverrai... je vous laisse jusqu'au 17 janvier!


dimanche 06 décembre 2009

Les Hommes-Objets

Vous me connaissez, quand on me propose de m'envoyer un bouquin, je dis rarement non. Alors quand il s'agit, en plus, d'un titre de la nouvelle collection Armand Colin, consacrée au cinéma... c'est un peu comme faire d'une pierre deux coups. J'ai longuement hésité entre 4 titres... comprenez-moi, j'étais sûre que choisir Le Péplum ou Les Monstres au Cinéma serait bénéfique à ma culture. Ceci dit, j'avais une certaine attirance pour Les Grands Pervers dont le synopsis évoque des titres tous plus alléchants à décoder les uns que les autres, dont l'une de mes histoires préférées (au cinéma ou directement dans sa version originelle), Les Liaisons Dangereuses. En fin de compte, j'ai choisi Les Hommes-Objets. Oui, je sais, c'était un choix un peu contre-nature, vous connaissez mon sérieux, mais justement, c'était l'occasion de m'ouvrir à un sujet sur lequel je me suis peu penchée. (Tiens, j'en vois un qui rigole, là-bas, derrière son clavier!)

Je vous préviens tout de suite, c'est un livre à prendre au sérieux. Très au sérieux. J'ai senti dés les premières photos lignes qu'il s'agirait d'un sujet sur lequel j'allais devoir me pencher des heures afin de bien le maîtriser, mais après tout, on n'a rien sans rien, et je suis prête à y sacrifier un peu de mon temps. Évidemment pas question de feuilleter béatement le livre en regardant les nombreuses photos. Même pas pour chercher mes acteurs préférés. Ou alors juste quelques minutes. Très jolies, d'ailleurs, les photos. L'exposition, le cadrage, le sujet... rien à redire, même pas sur les légendes. Tenez, par exemple, cette photo pleine page qui montre Bruce Willis nu (à part une paire de baskets, tiens, en y regardant de plus près), elle est fort intéressante graphiquement: le carrelage bicolore de la piscine, les contrastes de couleur sur la peau, le mouvement de l'eau sur les muscles... à elle seule elle me donnerait envie de voir le film, histoire de mieux appréhender la mélodramatisation du pénis, qui sera peut être la seule chose que nous, les femmes, n'aurons jamais. Me voilà donc fin prête à élargir mes horizons cinématographiques et culturels :)

Allez, plus sérieusement, le bouquin se lit avec intérêt, et c'est un joli tour d'horizon, soutenu par des arguments qui ne manquent pas de poids, de la manière dont le corps des hommes a été mis en scène au cinéma, depuis Johnny Weissmuller (Tarzan) aux différents James Bond, en passant par Alain Delon ou... Hugh Jackman (tiens donc!). L'occasion également de (re)découvrir des films... et des acteurs, parfois sous un angle un peu différent de celui auquel ils nous ont habitués!

Et enfin, merci à la team Ulike pour cette proposition un peu indécente, il faut bien l'avouer :)




vendredi 27 novembre 2009

Quand transcash détourne les transferts...

Cela donne une campagne de buzz plutôt sympathique, menée par buzzman, et à laquelle je me prête bien volontiers. Je dois avouer que pour ma part, je ne connais guère le football que par la radio. J'aime bien l'ambiance des multiplexes, quand tous les commentateurs se coupent mutuellement la parole, en hurlant parce que untel s'approche d'un but d'une allure décidée. Du coup, quand on me met sous le nez des noms connus, genre Benzema ou Makelele, sur un fond de stade, il me faut quand même réfléchir un peu pour réaliser que le Monsieur, là, ben il ne ressemble pas trop à l'image que j'avais de lui. Oui, je sais, je suis irrécupérable.

Alors du coup, c'est vrai que je la trouve plutôt bien pensée, cette campagne.

Le principe du schmilblick, faciliter les transferts d'argent entre deux personnes, est intéressant également, je pense en particulier aux familles qui ont des ados vadrouilleurs, surtout s'ils ont en plus les poches percées. Transcash, c'est donc un pack de 2 cartes Visa (une de couleur noire et une rouge) permettant les paiements et les retraits d'argent. Vous conservez la carte Noire et vous envoyez ou donnez la carte Rouge à la personne de votre choix. Vous rechargez votre carte Noire et vous transférez l'argent sur la carte Rouge via téléphone, SMS ou internet, et la somme devient immédiatement disponible pour effectuer un paiement ou un retrait. Tout le monde peut l'utiliser, sans compte bancaire.

Article sponsorisé

mercredi 25 novembre 2009

MonNuage, le vol pas cher pour les voyageurs de tout poil!

Il y quelques semaines je découvrais une plate-forme de blogueuses, aujourd'hui, telle marraine la bonne fée, je me suis penchée sur le site MonNuage. Pleine de préjugés, je pensais qu'il s'agissait seulement d'un énième comparateur affichant l'ambition de trouver le meilleur prix pour votre billet d'avion. Ce qui, en soit, est déjà plutôt pas mal. Le vol pas cher, c'est quand même le Saint-Graal de tout globe-trotter qui se respecte.

Ceci dit, surprise, MonNuage, c'est aussi une communauté, un véritable réseau de voyageurs qui partagent leurs bons plans, leurs coups de cœur pour des destinations ou des hôtels... et leurs coups de gueule, également. C'est donc aussi un site sur lequel vous pouvez tout simplement aller rêver à vos prochaines vacances, durant lesquelles vous pourrez négligemment demander à vos voisins de table combien ils ont payé leur billet, eux. Et les narguer si cela vous chante!

Si vous connaissiez déjà le site, je vous invite à y retourner, la page d'accueil a gagné en clarté et en simplicité, tout en mettant en valeur les contributions des internautes. Quelques clics suffisent pour paramétrer votre souhait de voyage et lancer la comparaison. En cette saison, je me laisserais pour ma part bien tenter par Rovaniemi pour aller remettre personnellement ma lettre au Père Noël ;)

mon nuage vol pas cher comparateur de prix
Tous droits réservés www.monnuage.fr

lundi 28 septembre 2009

Eon, Le Douzième Dragon, par Alison Goodman

J'ai décidé de s'associer à un projet ambitieux : chroniquer l'ensemble des livres de la rentrée littéraire ! Vous retrouverez donc aussi cette chronique sur le site Chroniques de la rentrée littéraire qui regroupe l'ensemble des chroniques réalisées dans le cadre de l'opération. Pour en savoir plus c'est ici.

Dans une contrée asiatique, un jeune garçon, Eon, s'est entrainé durement dans l'espoir d'être choisi par le dragon ascendant... suivront alors douze années d'apprentissage, puis douze années pendant lesquelles il sera l'Oeil du Dragon, l'une des personnalités les plus puissantes du pays, littéralement capable d'influer sur la destinée des provinces. Sauf qu'il ne s'agit pas d'un jeune garçon, mais d'une jeune fille. Qu'il ne s'agit pas de son rêve, mais de celui de son maître, qui l'a achetée, sortie de la mine dans laquelle elle travaillait, et lui a demandé de renoncer à toute féminité. S'ils sont découverts, c'est la mort qui les attend. S'ils réussissent, la gloire et la richesse.

L'auteur travaille actuellement sur la suite, et je dois avouer que je suis bien en peine de juger ce premier tome... je l'ai trouvé très lent à démarrer, d'autant plus que finalement, si Eon doute de sa capacité à être choisie, nous en tant que lecteur, doutons beaucoup moins, forcément, où serait l'intérêt du livre, sinon? Du coup, j'aurais préféré que le passé apparaisse plus tard, sous forme de réminiscences, j'aurais pris plus de plaisir à la lecture de ces journées qui précèdent la cérémonie si l'écriture avait été moins linéaire, moins chronologique.

Mon second reproche, c'est que j'ai finalement compris assez vite ce qu'Eon met plus de la moitié du livre à saisir, et elle n'est pourtant pas blonde ;) Et quand je lis en me demandant combien d'indices il va falloir pour que cette cruche comprenne d'où viennent ses problèmes... j'ai un peu de mal à compatir à ses malheurs, et à accrocher aux péripéties. Certes elle n’a que 16 ans. Certes elle est bien seule, catapultée dans un monde fait de luxe et de règles ancestrales auxquelles elle n’a jamais été initiée… mais par moment il lui manque néanmoins une petite dose de jugeote, ce que je trouve regrettable. Malgré l’âge de la demoiselle, je n’ai pas retrouvé les codes du roman d’initiation, dont je suis habituellement bonne cliente. Ce qui prouve bien qu’il ne suffit pas d’avoir les ingrédients pour réussir la recette.

Je vais tempérer mon jugement néanmoins en disant que c’est sans doute un livre de littérature jeunesse tout à fait honorable pour l'ambiance dans laquelle il nous plonge, la mythologie, les us et coutumes, l'acceptation (et le rejet) de son identité à une période aussi compliquée que l'adolescence, la découverte de sentiments comme le désir, la colère, la peur, les notions de devoir et de reconnaissance... Si c'est un livre jeunesse qui se tient, donc, je trouve cela assez présomptueux de la part des éditeurs que de le sortir au même moment dans la littérature adulte. On est quand même très loin en termes d'écriture et d’intrigue d'un Harry Potter ou d'un Eragon, qui tiennent en haleine grands et petits.

Pour terminer, je crois qu’il est quand même surtout à conseiller aux jeunes filles, qui ne pourront qu’être envieuse du désir que soulève Eon chez les hommes les plus puissants du pays… et rêver de conquérir l’estime du Prince Charmant avant de remporter son coeur. Et je dois avouer que là, pour le coup, ce petit côté « je me déguise en homme et je deviens très proche de l’homme que j’aime sans qu’il comprenne que je suis une femme et que c’est l’amour qui nous réunit », cela m’a terriblement fait penser à la légende de Mulan, telle que racontée par Disney. C’est intéressant, mais ce n’est pas comme si cela n’avait jamais été exploré en littérature.


mardi 08 septembre 2009

Une pour toutes, toutes pour un!

Samedi dernier, l'ambiance au Ritz était à la fête, je dirais même qu'il y régnait un petit air de Noël, sans doute du (admirez ma perspicacité!) aux grands sacs rouges remplis de jouets, et aux flocons de neige qui tombaient sur la terrasse. A moins que ce ne soit aux sapins? Les enfants frétillaient sans bouder leur plaisir dans les salons remplis de jouets avec lesquels ils pouvaient s'en donner à cœur joie, tandis que les grands, eux, se pressaient plutôt au bar - ne me regardez pas ainsi, je le jure, ce n'est pas moi qui ait bu tout le vin blanc! Côté pâtisseries, on pouvait même décorer soi-même de délicieux feuilletés nappés de chocolat, avec de charmantes coccinelles en chocolat blanc ou encore des confettis de toutes les couleurs. En bref, nous avons été reçus comme des princes. Ou des princesses, au choix.

Mes p'tits gars se sont bien amusés, en particulier avec les dernières nouveautés de la franchise Cars, ainsi qu'avec la gamme Imaginext, dont les deux pôles sont les dinosaures et l'espace. On peut sans doute reprocher deux ou trois choses à Mattel, mais clairement, ils connaissent bien leur marché!

Mattel Fisher Price Imaginext

Pour ma part, j'ai louché du côté du salon tout rose dans lequel se trouvaient les Barbies. Parce que je n'en ai pas l'air, comme ça, mais j'y ai quand même beaucoup joué étant petite, à la Barbie... et si j'ai revendu tout ce qui est mobilier et véhicules, j'ai gardé l'ensemble de mes poupées... et tous leurs vêtements. J'aurais presque tendance à dire que côté fringues, Barbie n'a pas tant changé, mais côté chaussures, par contre, quelle évolution! A mon époque, c'était baskets ou escarpins... je crois qu'aujourd'hui elle ferait pâlir de jalousie même les shoes-addicts les plus acharnées de la blogosphère féminine!

Alors pour cet hiver, quoi de neuf chez Barbie? Eh bien je dois avouer que c'est un thème qui me fait bien plaisir... Barbie mousquetaire. 4 Barbies capables de se changer en un tour de main cape afin de voler au secours du Prince Louis, qui ne me semble quand même pas bien futé (mais très beau, si j'en crois le discours marketing!). Bref, je suis plutôt contente de ce sursaut de féminisme qui voit nos 4 jolies filles tomber la tenue de soirée pour une petite robe courte, dévoiler leurs cuissardes, et voler au secours du Prince, qui sera bien embarrassé pour choisir l'une d'entre elles à la fin, je l'imagine. Mais bon, on ne va pas l'en plaindre non plus, si?

Mattel Barbie Princesse Mousquetaire Corinne

J'ai également remarqué la jument qui trotte... et son poulain. Je dois dire que si elle n'était pas pomponnée et maquillée, je me l'offrirais pour compléter ma collection. Parce que oui, je collectionne les chevaux de Barbie/Big Jim anciens. J'en ai des alezans, des noirs, des bais, des palominos, des gris pommelés, et même un isabelle. Avec une vraie crinière et une vraie queue, ou entièrement en plastique. Articulés ou non. Avec une selle anglaise, une selle d'amazone, une selle western ou un harnais d'attelage. Avec un hackamore ou un filet. J'ai le van, la jeep et la calèche des années 80, et même un chariot digne de la Petite Maison dans la Prairie. Alors bon, si Mattel avait bien voulu me faire un cheval avec un harnachement conforme à l'époque (elles ne se déplacent pas à pied, quand même, nos mousquetaires en robe?)... j'aurais été comblée. Ou presque!

Mattel Barbie Cheval Trotteur et poulain

Je n'ai pas gardé pour moi la Princesse Mousquetaire Corinne reçue en cadeau (à croire que je deviens moins égoïste avec l'âge!), je l'ai offerte à une petite fille qui m'est chère. Je crois que c'était sa première Barbie, et j'ai bien aimé voir briller les étoiles dans ses yeux :) Ne plaignez pas mes garçons, ils ont largement été couverts de cadeaux par Mattel, de la Caserne Mini Cars aux trousses Hot Wheels, en passant par des jeux de Uno, un alien et un robot Imaginext, et même du FingerSkate (ça vous en bouche un coin, ça, hein?)... Alors un grand merci à l'équipe de Mattel pour ce joli moment de rêve, et tout particulièrement à Fanny, de l'Agence Self Image, pour l'invitation!

dimanche 02 août 2009

Jusqu'à 200€ de réduc sur l'intégrale d'une série!

Je sais que certains d'entre vous sont particulièrement fan de séries, et loin de moi l'idée de vous jeter la pierre!

Au contraire, ouvrez bien grand vos oreilles parce qu'Amazon a dans ses cartons une offre super intéressante pour ce mois d'août, à savoir jusqu'à 200€ de remise si vous achetez l'intégrale d'une série en DVD. Tenez, les dix saisons de Stargate SG1 (au hasard) vous reviendront à 200€ au lieu de 400€. Pas mal, non? -45€ pour X-Files, -170€ pour Les Simpsons, -30€ pour Bones ou How I Met Your Mother... la liste est longue!

Pour en profiter, cliquez sur l'image ci-dessous!



Je dois avouer que même si c'est l'offre qui à priori me tente le plus... vous devriez également jeter un oeil aux deux suivantes, qui sait?!

Si vous êtes un p'tit peu nostalgique, j'ai repéré cette offre, valable sur des séries comme Ma Sorcière Bien Aimée, Mariés Deux Enfants, Une Nounou d'Enfer... pour le coup, vous pouvez acheter trois coffrets pour le prix de deux. Cliquez pour en savoir plus!

Et donc, comme le dit le proverbe, jamais deux sans trois... cette fois-ci, bénéficiez de 10€ pour l'achat de deux coffrets de Saison 1, offre valable sur une sélection de séries comme Chips (!), Babylon 5, ou plus récemment, Rome, Torchwood, Supernatural, les Sopranos, Six Feet Under... 10€ de réduc, ça signifie grosso-modo une économie allant de 20 à 50% sur le total, et ce n'est pas négligeable, là encore, non? Cliquez pour bénéficier de l'offre de 10€ pour deux Saisons 1!

Et puis si vous vous demandez ce que sont toutes ces séries, je ne peux que vous conseiller d'aller faire un tour sur Le Blog de la Sorcière, spécialiste es séries. Si après cela vous n'avez toujours pas envie de vous y mettre, aux séries, tant pis pour vous ;)

vendredi 10 juillet 2009

Sauter, un expert à votre écoute!

Vous connaissez bien la marque Sauter pour son expertise dans le domaine du Chauffage, et vous allez me dire que l'été, même s'il ne fait pas super chaud ces jours-ci, ce n'est pas la meilleure période pour vous parler de chauffage. Mais la climatisation, ce n’est pas un sujet adapté à l’été peut-être? Et puis, l'été, c'est par contre souvent la saison pendant laquelle on rénove... et là, du coup, vous parler de Sauter, c'est vous parler de chauffage, certes, mais également de ventilation (VMC), de climatisation ... et d'eau chaude (chauffe-eau)!
Sauter a mis en ligne son niveau site internet (www.confort-sauter.com), plus institutionnel que commercial avec ses nouvelles rubriques et son nouveau design, et ambitionne de devenir une source d’information en ligne incontournable.

N'hésitez pas à aller y consulter les guides qui vous permettront de tout savoir sur un sujet et d’en comprendre les enjeux. Adapter son confort à ses besoins tout en respectant la planète, en voilà une bonne idée! Que vous soyez ou non un bricoleur émérite ou un expert en bricolage de la maison, vous trouverez donc sur le site des guide, des comparateurs, des questionnaires d’aide au choix, des outils didactiques et pratiques… et même le numéro de téléphone d’experts, bref, tout ce qui est indispensable pour que vous fassiez le bon choix pour votre installation!

Article sponsorisé.

1 2 >

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .