Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 29 octobre 2011

C'est pas pour dire, mais...

(je vieillis!)

vendredi 28 octobre 2011

Semaine 43

C'est les vacances!

Le grand avait stage de judo lundi et mardi, il se prépare pour un torano ko taï kaï qui aura lieu fin novembre. Ne me demandez pas ce que c'est, la seule chose que je pourrais vous dire, c'est l'endroit où ça se passe :) J'en ai profité pour éduquer le petit aux timbres, je lui avais commandé il y a quelques temps une série de 200 timbres de dinosaures et un album... Le grand a choisi le thème des avions et pour ma part... j'ai choisi l'espace (surprise!) pour continuer ma collection sur ce thème. Je pense que je les trierai quand je serai en retraite (!)

Mercredi, nous sommes allés voir Tintin et le Secret de la Licorne. J'aimerais vraiment bien que les cinémas arrêtent la 3D, qui à mon sens n'apporte rien (ou si peu) au film, qui oblige à porter des lunettes, et génère toujours un bon mal de tête. Ceci dit, côté film, c'est un chouette divertissement, le scénario est bien ficelé et combine trois titres de Tintin avec des scènes inédites qui ne sont pas sans rappeler Indiana Jones. Si vous ne l'avez pas encore lu ailleurs, c'est parce que des critiques rapprochaient Indiana Jones et Tintin il y a 30 ans que Spielberg était allé rencontrer Hergé... Bref. J'ai quand même été gênée par quelques ré-écritures: celles qui changent les motifs des personnages, celles qui enlèvent leur signification à d'autres scènes, et celles qui créent des inconsistances. Un bon divertissement, plein d'aventure, de cascades... et j'aime beaucoup le principe de la Motion Capture qui permet d'ajouter aux acteurs juste ce qu'il faut pour qu'ils ressemblent exactement à nos personnages des BD, de manière très naturelle.



En cette fin de semaine, nous avons classé encore quelques dizaines de timbres... et cherché sur internet des idées de gâteau d'anniversaire sympa. Je dois avouer un gros faible pour celui ci-dessous, avec ses cupcakes assortis (il y en a une palanquée sur cette page, c'est à voir!), mais bon, c'est pas comme si j'avais la moindre chance de réussir. Et non, ce n'est pas de la fausse modestie!



Remarquez, celui-là me plaisait bien également.



On s'est donc rabattus sur les gateaux-araignées de manière plus générale, je vous montrerai le résultat s'il en est vaguement digne ;)

mercredi 26 octobre 2011

Semaine 42

Je ne vais pas vous mentir, hein, le meilleur moment de ma semaine, ce fut la finale entre la France et la Nouvelle Zélande, au rugby, bien sûr. Quel suspense... pour finalement perdre de seulement un petit point, 8 à 7. Nos Bleus ont super bien joué, c'est cela que l'on va en retenir, ils méritaient ce match. Il ne méritaient peut être pas la Coupe du Monde, mais ce match, oui. 'Fin bref.

A part cela, j'ai commencé à être malade mardi dernier, et je suis toujours sous traitement antibios, débarassée de la fièvre (c'est bien), pas des maux de tête (c'est moins bien). Ceci, dit, je fais avec, et je me suis offert aujourd'hui une super paire de lunettes de soleil d'aviateur. Je sais, rien à voir. Juste que les petiots ont cassé mes lunettes de soleil cet été et que depuis, mes p'tits yeux sensibles souffrent de la lumière. Fini de souffrir.

Mardi soir dernier, justement, j'ai suivi du coin de l'oeil le livetweet d'une conférence sur la vie extra-terrestre (qui ne serait pas forcément basée sur le carbone). Combinez cela à des discussions avec un membre de l'agence spatiale russe, secouez le tout, et dans mes cauchemars je me retrouve sur Mars, poursuivie par des rochers. Certes, j'étais fièvreuse, mais cela n'excuse pas tout!

Samedi dernier, nous avons fait une virée dans notre jardinerie fétiche, et passé une éternité au rayon Vie Sauvage. Abris à papillons, à bourdons, à coccinelles, nichoirs de toutes sortes, nids pour hérisson, abri à chauve-souris, mangeoire à écureuils... A défaut d'avoir les moyens de prendre un exemplaire de chaque, on a opté pour une nouvelle mangeoire à oiseaux et quelques kilos de graines de tournesol déjà décortiquées, cela me fera du ménage en moins. Et puis un panier à hérisson. Et de la nourriture pour hérisson. (On voit rarement de hérisson chez nous, il est temps de les attirer). Et de la nourriture à écureuils. On s'est également arrêtés au magasin de bricolage en rentrant pour acheter du bois, des petites charnières, des mini-loquets, un peu de plexi... afin que l'Homme bricole.

A peine le temps de dire "Ouf!" et hop, le lendemain on accrochait un nichoir à écureuil (ex nichoir à mésange reconverti en agrandissant le trou) et une mangeoire. Le tout loin de la maison, parce qu'un écureuil, c'est certainement irrésistible aux yeux de nos chats.



Admirez le toit anti-atterrissage de gros oiseaux et la plate-forme de dégustation ;)

Avec tout cela, on a à peine eu le temps de se préoccuper de nos futures plantations. Heureusement que c'était pour ça qu'on était allés à la jardinerie!

Sinon, la maison est décorée, tout ça, tout ça... mais il y a encore du chemin avant d'en arriver là ;)

dimanche 16 octobre 2011

Semaine 41

Je crois qu'en attendant que l'inspiration revienne, je vais m'inspirer de ce que fait ma copine La Sorcière... Ma semaine, donc.

Pas mal de boulot, mes quelques articles à écrire (toujours sur le thème de l'automobile) ont attendu ce WE que je leur accorde du temps. J'ai quand même pris le temps de regarder jouer (et gagner) les All Blacks ce matin, même si au départ je n'avais bien l'intention de ne regarder que le Haka. Une action en entrainant une autre...

En parlant de rugby, les petiots ont commencé à jouer en club depuis la rentrée, et s'entrainent aussi à la maison (évidemment). Cet aprem' je découvre mon fils aîné, le ballon à la main et le visage tout barbouillé de rouge. Renseignements pris, son nez a connecté un peu brutalement avec le ballon, mais plutôt que de se soigner, il a étalé tout le sang sur son visage. Tellement plus "Coupe du Monde" comme attitude ;)

Les invitations pour la fête d'anniversaire du cadet sont prêtes à être distribuées demain à l'école. Les garçons ont eu le droit à un dessin de tarentule, les filles, à Hedwig qui apporte une lettre. Mais uniquement parce que j'ai insisté. Plus tard, il sera vétérinaire spécialisé dans les tarentules. Je ne lui ai pas encore dit que des araignées devraient bientôt partir pour une lune de Mars, Phobos, avec des moustiques et d'autres bestioles. Je crois que le tardigrade est sur la liste des invités.

On a donc rugby le mercredi, piscine (le petit) et judo (le grand) le jeudi, et piscine (le grand) le vendredi. Vu qu'il faut à chaque fois que j'attende sur place (25 minutes de route), ça me laisse du temps pour courir (le mercredi), lire (le jeudi), et courir (avec le petit) le vendredi... Ceci dit, dés le changement d'heure, on devra se résoudre à lire dans le hall de la piscine, les chemins sur lesquels on court ne sont absolument pas éclairés.

Mes lectures du moment, ce sont les Harry Bosch, de Michael Connelly, une série policière.

lundi 03 octobre 2011

Et la vie à la campagne, toujours...

Encore une fois, en rentrant hier d'un vide-grenier dont nous sommes revenus chargés comme des ânes... ce sont des vaches que nous avons trouvé dans le jardin. En train de piétiner les plantes de la terrasse. Sur la terrasse. Occupées à boire dans le bassin des carpes Koï, à lécher la housse du barbecue et à enjamber le salon de jardin renversé par leurs soins. En exploration dans les écuries. Bref, des vaches qui avaient soif et qui ont fini par se coucher à l'ombre derrière la maison, non sans avoir déposé de délicates bouses un peu partout, et déversé quelques litres. Bref.

Notre charmant voisin s'entête à nous faire remarquer qu'à part éventuellement un peu de nettoyage, elles ne font pas de dégâts et que des bêtes, ben... c'est normal qu'elles s'échappent. Sauf qu'elles s'échappent tout particulièrement depuis qu'il a éclairci sauvagement la haie vive qui entourait leur pré, c'est à dire trois fois plus souvent en un an que sur la période de 9 ans qui précédait (à l'époque, c'était un autre exploitant agricole). Bref, vu que je tiens à la haie et que je suis une chi**** qui se plaint pour rien, il va raser complètement la haie. Elle est de son côté, je ne peux rien y faire, à part être encore plus chi****.

Les gendarmes sont donc venus hier, et sur leurs conseils j'ai déposé ce matin une lettre (avec photos!) à la mairie pour dénoncer son comportement puéril et son refus de construire une clôture permettant que chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées.

Non, parce que lui se contente de transformer une haie impénétrable en véritable gruyère, voire de raser certaines parties, et ajoute juste un p'tit fil électrique (la première vache le casse, les autres suivent) sur des piquets métalliques qu'il suffit de bousculer pour qu'ils tombent (et une vache, croyez-moi, ce n'est pas délicat dans ses déplacements). Une clôture digne de ce nom, ce serait 4 ou 5 rangs de barbelés fixés sur des poteaux distants de 2m50 les uns des autres, à 50cm de la limite de propriété afin d’éviter que les animaux ne puissent brouter chez moi. Doubler cette clôture d’un fil électrique à 50cm de distance fait aussi partie des bonnes pratiques... Mais bon, c'est un gros travail, ça coûte cher, et c'est tellement plus simple de laisser ses bêtes aller brouter chez les autres, après tout, tout ce qui est pris est pris.

L'idée qu'il puisse raser une haie de chênes pluri-centenaires me rend malade, littéralement.

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .