Tequila's Secrets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 30 avril 2010

The Voyage, J2: Gatorland & RV

Premier petit-déjeuner sur le sol américain... nous cherchons longuement le chocolat en poudre pour préparer les chocolats chauds des petiots, avant de le découvrir sous forme liquide. Les céréales plaisent, les pâtisseries font moins l'unanimité :)

Sur le parking de l'hôtel, nous découvrons sous le soleil les voitures entrevues hier soir. Je ne suis pas surprise par les "limos" traditionnelles, mais version Hummer, c'est une première!

limousine

limousine hummer

Direction Gatorland pour la matinée, décrit par le Lonely Planet comme un parc "tranquille, tourné vers la Floride d'antan. Petit, bêbête et kitsch sur les bords (...)". La jeune femme qui vend les billets a un merveilleux accent du sud, au point que j'en oublierais presque d'écouter ses explications pour me perdre dans les sonorités. Mais au-delà de l'accent, elle arrive à caser un "honey" à peu près tous les cinq mots, je pourrais l'écouter pendant des heures. "Now, honey, you don't want to miss that, because, honey..."

Nous filons direct au Gator Wrestling Show, pendant lequel un animateur plein d'humour lutte avec un alligator, perpétuant ainsi sous nos yeux une tradition historique, qui permettait aux cowboys de délocaliser les alligators qui se montraient trop entreprenants avec leur bétail. C'est drôle, c'est impressionnant, et en plus on peut s'asseoir sur l'alligator à la fin ;)

alligator wrestling gatorland orlando

alligator wrestling gatorland orlando

alligator wrestling gatorland orlando

alligator wrestling gatorland orlando

alligator wrestling gatorland orlando

alligator wrestling gatorland orlando

Gatorland, c'est aussi des alligators qui attrapent au vol les saucisses que vous leur jetez, des alligators de toutes tailles, des histoires d'alligators...

alligator aigrette egret gatorland orlando

alligator blanc gatorland orlando

alligator gatorland orlando

alligator gatorland orlando

Sans compter des alligators qui sautent hors de l'eau pour attraper des poulets - là encore, dans un show plein d'humour.

alligator jumparoo gatorland orlando

alligator jumparoo gatorland orlando

alligator jumparoo gatorland orlando

Et des oiseaux, à commencer par les aigrettes (great egret & snowy egret).

alligator aigrette egret gatorland orlando

alligator aigrette egret gatorland orlando

aigrette egret gatorland orlando

(celle-ci nous a fait l'honneur de nous démontrer sa technique de pêche au harpon)

aigrette egret gatorland orlando

aigrette egret gatorland orlando

Et puis les cigognes (wood stork), les hérons (tri-colored heron & great heron), le quiscale (grackle)...

cigogne wood stork gatorland orlando

tri colored heron gatorland orlando

great blue heron gatorland orlando

quiscale grackle gatorland orlando

Plein d'oiseaux qui nichent donc juste au-dessus des alligators, comportement qui n'est pas si suicidaire que l'on pourrait le croire puisque les alligators éloignent quantité de prédateurs. Ceci dit, les petiots n'ont pas intérêt à rater leur envol!

egret aigrette gatorland orlando

egret aigrette gatorland orlando

egret aigrette gatorland orlando

cormorant gatorland orlando

Je ne vais pas vous raconter qu'il nous a fallut plus de deux heures pour rejoindre pendant l'après-midi l'endroit où nous devions récupérer notre camping-car, distant d'à peine 1/2 mile. Non, je ne m'étendrai pas là-dessus, ça peut arriver à tout le monde. (Le premier qui rigole...)

camping car RV

Cette fois-ci, on prend la route pour de vrai, direction Daytona!

feux tricolores USA

Au programme de la soirée sur place: courses afin d'être autonomes pour les p'tits déj, les rafraîchissements et les p'tites faims. Ensuite, dîner chez Mc Donalds (le premier, la veille nous avons tenté le Burger King) et recherche de notre premier camping. Nous arrivons bien après l'heure de fermeture de l'office, et nous installons dans un emplacement signalé disponible pour les "late-night arrivals". Vu notre peu d'expérience du sujet, nous comprendrons le lendemain, sous le soleil, que la dalle en béton est une terrasse, et non l'endroit où garer le véhicule ;)

Pour terminer, qu'avons nous ramené de cette journée?

jeudi 29 avril 2010

The Voyage, J1: De Paris à Orlando via Charlotte

Avant de quitter Roissy, p'tit coup d'oeil indiscret sur les avions présidentiels français :)

avion présidentiel français

Nous voyagerons sans doute avec moins de classe, mais notre A330 sent encore bon le neuf, et les télés individuelles plaisent beaucoup aux petiots qui frétillent à l'idée de tout ce qu'ils vont pouvoir regarder... Et quelque chose comme neuf heures plus tard, pas de doutes, nous sommes aux États-Unis.

charlotte north carolina

Je pourrais même vous dire que Charlotte a un goût de Madeleine, je crois d'ailleurs reconnaître des montagnes sur lesquelles j'ai skié, là, dans le fond... Mais Charlotte, c'est surtout le territoire d'US Airways, la compagnie avec laquelle nous voyageons... du coup, des US Airways, on en voit plein. De toutes les tailles. On finirait presque par s'en lasser!

us airways charlotte north carolina

us airways charlotte north carolina

En attendant notre tour de décoller, on aurait presque pu aller faire un tour au Musée de l'air...

musée de lair charlotte north carolina

Mais beaucoup d'eau plus tard... nous voilà à Orlando!

vue aérienne

(Avec les vues aériennes, on comprend rapidement pourquoi la Floride compte autant d'alligators... et de moustiques!)

vue aérienne orlando

Évidemment, US Airways a perdu l'une de nos trois valises... et non, pas celle qui contient toutes nos affaires de plongée, dont nous aurions pu facilement nous passer quelques jours. Ceci dit, vu que je sais ce que c'est que de débuter des vacances sans rien à se mettre sur le dos, nos affaires sont soigneusement réparties moit/moit afin que tout le monde ait des vêtements de rechange. Pour ce premier soir, nos trousses de toilette manquent tout de même à l'appel (pas de démaquillant dans le kit fourni par US Airways, pourtant très complet!), tout comme le sac qui contient tous les chargeurs de nos appareils électroniques (1 GPS, 2 ordinateurs, 2 appareils photo, 1 caméscope, 2 téléphones). Heureusement, un coup de téléphone vers minuit nous prévient que la valise vient d'être livrée à l'hôtel... ça tombe bien, on venait juste de réussir à s'endormir.

Notre voiture de location en attendant de récupérer le camping car demain après-midi (les assurances américaines obligent à passer une nuit sur le sol américain AVANT de vous laisser repartir au volant d'un Recreational Vehicle - RV) est une Mercury Grand Marquis. Ce n'est pas ce que j'avais loué, mais c'est mieux, on fera donc avec ;) Grand moment de solitude dans le parking de l'aéroport en cherchant à débloquer le frein à main, puis à comprendre comment le levier de vitesse au volant fonctionne... le moteur est prometteur, mais la boite automatique et les limitations de vitesse drastiques ne me laisseront pas en profiter beaucoup!

mercredi 28 avril 2010

De retour!

Pardon pour cette absence bien plus longue que prévue, due, en vrac, à un séjour encore plus intense que je ne le pensais, à des connections internet délicates à obtenir depuis notre camp de base mobile... et, non des moindres, à une éruption volcanique dont vous avez peut être entendu parler (?) et qui m'a obligée à compléter mes 15 jours en Floride par 8 jours à New York (je suis à plaindre, vraiment...).

Allez, la vraie raison du voyage, c'était d'assister au décollage de l'avant-avant-avant-dernière mission d'une navette spatiale...

STS-131 space shuttle discovery

La Floride, ce fut aussi une faune abondante et variée...

alligator aigrette

des plages superbes...

blowing rocks preserve

et des parcs d'attractions qui ont enthousiasmé les petits comme les grands...

seaworld dauphins

avant de retourner vers des horizons plus citadins :)

skyline new york

mercredi 07 avril 2010

Tout va bien!

C'est juste encore plus difficile de trouver des accès internet en Floride qu'à l'extrémité de la pointe bretonne! :)

jeudi 01 avril 2010

Lamprologus Brichardi (c'est d'actualité!)

Je vous montrais il y a quelques semaines des photos de nos derniers-nés, qui ont maintenant deux mois et demi...

aquarium alevin lamprologus brichardi

aquarium alevin lamprologus brichardi

aquarium alevin lamprologus brichardi

Et enfin, juste pour l'échelle, une photo des alevins avec notre pangasius (oui, comme ceux que vous trouvez parfois sur l'étal de votre poissonnier) qui vit avec nous depuis plus de 14 ans!

aquarium alevin lamprologus brichardi pangasius

(A part cela, enfer et damnation, un autre couple a également fait des petits depuis...)

ERRORE: Non riesco a connttermi a MySQL! Controllare config.php .